Le Comité spécial des Nations Unies sur la décolonisation (C-24) entreprend sa deuxième mission de visite en Nouvelle-Calédonie du 12 au 19 mars 2018

AG/COL/3316
9 mars 2018

Le Comité spécial des Nations Unies sur la décolonisation (C-24) entreprend sa deuxième mission de visite en Nouvelle-Calédonie du 12 au 19 mars 2018

Le Comité spécial des Nations Unies sur la décolonisation, connu officiellement sous le nom de Comité spécial chargé d’étudier la situation en ce qui concerne l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux (également connu sous le nom de Comité des 24), effectuera une mission de visite officielle en Nouvelle-Calédonie et à Paris du 12 au 19 mars 2018.

La Nouvelle-Calédonie est un territoire non autonome sous administration française.  Le processus de décolonisation de la Nouvelle-Calédonie est régi par l'Accord de Nouméa signé en 1998.  L’Accord, dont la mise en œuvre est suivie par le Comité des Signataires qui se réunit annuellement, prévoit la tenue d’un référendum d’autodétermination en 2018.

La mission de visite est issue de la décision du Comité spécial de la décolonisation, en étroite consultation avec le Gouvernement français.  Lors du Comité des Signataires qui a eu lieu à Paris en novembre 2017, le Gouvernement français avait suggéré qu’une mission de visite du Comité spécial soit organisée au cours du premier trimestre de 2018.

La mission de visite sera composée de quatre membres du Comité spécial: Cuba (Président), Indonésie, Iraq et Papouasie-Nouvelle-Guinée.

L’objectif de la mission de visite en Nouvelle-Calédonie est de réunir des informations de première main sur la situation en Nouvelle-Calédonie concernant la mise en œuvre de l’Accord de Nouméa et de soutenir la Nouvelle-Calédonie dans le contexte des préparatifs au référendum de 2018.  La mission s’appuiera sur la précédente mission de visite déployée par le Comité spécial en mars 2014 (AG/COL/3261) afin d’évaluer la situation actuelle sur le terrain, conformément aux résolutions pertinentes de l'Assemblée générale et du Comité spécial.

Le Comité spécial de la décolonisation a été créé en 1961 en tant qu’organe subsidiaire de l’Assemblée générale des Nations Unies consacré à la question de la décolonisation.  Les 17 territoires ci-après relèvent du Comité spécial: Anguilla, Bermudes, Gibraltar, Guam, Îles Caïmanes, Îles Falkland (Malvinas)*, Îles Turques et Caïques, Îles Vierges américaines, Îles Vierges britanniques, Montserrat, Nouvelle-Calédonie, Pitcairn, Polynésie française, Sahara occidental, Sainte-Hélène, Samoa américaines et Tokélaou.

__________

* La souveraineté sur les îles Falkland (Malvinas) fait l’objet d’un différend entre le Gouvernement de l’Argentine et le Gouvernement du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord (voir ST/CS/SER.A/42).

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.