Imprimer
SG/SM/18740-PKO/675
9 octobre 2017

République démocratique du Congo: le Secrétaire général condamne fermement les attaques attribuées aux ADF dans la province du Nord-Kivu

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général condamne fermement la série d’attaques attribuées aux Forces démocratiques alliées (ADF) dans la province du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo, au cours desquelles deux Casques bleus tanzaniens ont été tués.  Dix-huit soldats de la paix ont été blessés pendant l’incident.

Le Secrétaire général présente ses condoléances aux familles et aux amis des défunts, ainsi qu’au Gouvernement de la République-Unie de Tanzanie.  Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Le Secrétaire général exhorte les autorités congolaises à enquêter rapidement sur ces incidents et à traduire leurs auteurs en justice.  Le Secrétaire général appelle à nouveau tous les groupes armés du pays à déposer leurs armes et note que les attaques visant les forces de maintien de la paix peuvent constituer des crimes de guerre au regard du droit international.

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.