Print
SG/A/1733-BIO/4967-PI/2203
15 mai 2017

Le Secrétaire général nomme M. Masimba Tafirenyika, du Zimbabwe, Directeur du Centre d’information des Nations Unies à Pretoria

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a nommé M. Masimba Tafirenyika, du Zimbabwe, Directeur du Centre d’information des Nations Unies à Pretoria, un bureau qui fournit des services à toute l’Afrique du Sud.

M. Tafirenyika était depuis 2009 Chef de la Section Afrique du Département de l’information et Rédacteur en chef de son magazine « Afrique Renouveau ».  De 2008 à 2009, il était Chef par intérim du Centre d’information des Nations Unies à Pretoria et Directeur adjoint du même Centre, de 2006 à 2008.

Ayant engrangé plus de 30 ans d’expérience dans l’information, la communication et les relations internationales aux Nations Unies et ailleurs, M. Tafirenyika a occupé progressivement des postes de direction depuis son entrée au Département des opérations de maintien de la paix, comme analyste, en 1996.  Il a été Fonctionnaire de l’information au Département de l’information de 2004 à 2006; Responsable du secteur « Libéria et Sierra Leone » au Département des opérations de maintien de la paix, de 2003 à 2004; Chef des publications à la Mission des Nations Unies en Sierra Leone (MINUSIL) de 2001 à 2003; et Fonctionnaire chargé des affaires politiques au Bureau des Nations Unies au Libéria, de 1998 à 2001.

M. Tafirenyika a été chercheur associé du tiers monde pour un programme de recherche de l’Université de Georgetown, géré par le « Center of Concern » à Washington D.C., de 1992 à 1993.  Auparavant, il avait travaillé comme Coordonnateur de recherche au Centre de recherche et de documentation de l’Afrique australe à Harare, de 1985 à 1992.  Il a également travaillé comme journaliste indépendant, basé au Zimbabwe et écrivant sur des questions de politique et de développement économique pour plusieurs publications à travers le monde.

M. Tafirenyika est titulaire d’une maîtrise en relations internationales de la « Columbia University » et d’une licence en économie de l’Université du Zimbabwe.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.