Imprimer
ECOSOC/6844-ONG/856
31 mai 2017
Session de 2017, 29e séance – matin 

Le Comité des ONG suspend sa session après avoir recommandé le statut consultatif spécial pour plus de 190 organisations

Le Comité chargé des ONG a suspendu ce matin sa session 2017, après avoir recommandé au Conseil économique et social (ECOSOC) d’octroyer le statut consultatif spécial à plus de 190 organisations, selon son Président, M. Jorge Dotta, de l’Uruguay.  Le Comité qui avait repris sa session le 22 mai, tiendra une toute dernière réunion le 12 juin, pour adopter son rapport final, a indiqué le Rapporteur, M. Farid Jabrayilov, de l’Azerbaïdjan. 

« Nos travaux ont été productifs comme en atteste le nombre élevé d’organisations dont l’octroi du statut consultatif a été recommandé, soit plus de 190 », s’est réjoui le Président.  Il a ajouté que « sur 164 nouvelles demandes, 124 ont reçu un avis favorable, soit 75%, un taux plus élevé que d’habitude ». 

« Pour la première fois, notre session a été diffusée sur Internet, ce qui a permis une plus grande transparence dans nos relations avec la société civile et une meilleure compréhension de ce que le Comité attend des ONG », a poursuivi M. Dotta pour qui « un autre témoignage de notre meilleure interaction avec les ONG est la séance plus dynamique de questions et réponses que nous avons eue tous les jours avec leurs représentants ».  « Il est important que le Comité reste sur cette voie, trouve les moyens de se connecter à la réalité de la société civile et comprenne mieux ses aspirations », a jugé le Président.

« Il est également de la plus haute importance que nous continuions à travailler dans un esprit constructif afin d’être aussi efficaces que possible et que nous évitions les longues discussions procédurales qui rognent sur le temps imparti à l’examen des dossiers », a exhorté le Président du Comité qui, à cette fin, a suggéré l’organisation d’une rencontre sur les méthodes de travail du Comité avant la session ordinaire de 2018, au cours de laquelle chaque membre pourrait exprimer son point de vue dans un cadre informel et ainsi mieux préparer la session. 

Le Comité tiendra sa prochaine session du 29 janvier au 6 février 2018, puis le 22 février.  Il la reprendra du 21 au 31 mai, et se réunira le 11 juin pour adopter son rapport final.  

Le Comité, a conclu le Président joue un rôle important pour mobiliser la société autour du Programme de développement durable à l’horizon 2030.  L’ONU, sa machine intergouvernementale et ses États Membres, seront jugés à l’aune de leur faculté à rallier de grands pans de la société civile aux objectifs universels fixés en 2015.  C’est un défi énorme pour lequel le Comité chargé des ONG a une responsabilité particulière, a souligné le Président.

Aujourd’hui, le Comité a reporté sa décision sur les dossiers de 33 ONG, dans l’attente des précisions exigées par ses membres.  Il a retiré, sans préjudice, le statut consultatif spécial à 30 ONG qui n’avaient pas répondu à ses questions après les trois rappels d’usage concernant la soumission des rapports quadriennaux.

Composé de 19 États Membres, le Comité des ONG peut recommander trois statuts consultatifs auprès de l’ECOSOC.  Le statut consultatif général est réservé aux grandes ONG internationales, dont les domaines d’action et de travail couvrent la majorité des points contenus dans l’ordre du jour de l’ECOSOC et de ses organes subsidiaires.  Ces ONG sont autorisées à soumettre au Conseil des communications écrites et des pétitions, et à proposer l’inscription de points à l’ordre du jour.

Les ONG qui travaillent dans un domaine spécifique peuvent, elles, recevoir le statut consultatif spécial et soumettre des communications écrites et des pétitions.  La Liste est réservée aux ONG qui ne rentrent dans aucune de ces deux catégories et qui ont plutôt tendance à travailler d’une manière plus technique et/ou restreinte.  Elles ne peuvent soumettre au Conseil économique et social que des communications écrites.

Le Comité adoptera son rapport final au cours d’une séance qu’il a prévu de tenir lundi, 12 juin, à partir de 15 heures.

REPORT DE LA DÉCISION SUR LE STATUT CONSULTATIF OU LE RECLASSEMENT DANS L’ATTENTE DES RÉPONSES AUX QUESTIONS POSÉES PAR LE COMITÉ

Peut-on avoir plus d’informations sur le concept des « organes continentaux » qu’International Non-Olympic Committee (Inde) compte établir? a demandé le représentant de l’Inde.  Il a aussi demandé à International Non-Olympic University (Inde) si elle est accréditée auprès du Conseil des universités indiennes.  International Human Right Organization (Pakistan) a-t-elle des projets en commun avec Amnesty International et Human Rights Watch? a voulu savoir le représentant du Pakistan

Le « numéro vert » créé pour les femmes victimes de violence est-il opérationnel? a demandé le même représentant à Pak Women (Pakistan).  Que fait RESDAL Red de Seguridad y Defensa de América Latina Asociación Civil (Argentine) dans le domaine du renforcement des capacités de la société civile dans la sécurité en Amérique latine? a demandé la représentante du Venezuela qui a aussi voulu avoir un état financier actualisé de l’ONG.  À quoi servira le fonds du partenaire thaïlandais de Social Services Trust (Inde)? a demandé le représentant de l’Inde.  Que font les quatre branches de l’ONG? Peut-on avoir leurs adresses et leurs activités?  L’ONG travaille-t-elle à l’étranger?

Quelles activités mène The Arab Council for Supporting Fair Trial (Égypte) avec le Gouvernement et le Conseil national de l’enfance et de la maternité, a voulu savoir le représentant de Cuba.  Son homologue de l’Afrique du Sud a prié l’ONG de lui expliquer les activités menées avec Freedom House.  Les financements étrangers reçus par The New Woman Foundation (Égypte) sont-ils connus et approuvés par le Gouvernement égyptien? s’est interrogé le représentant de l’Inde.   Quels sont les projets régionaux, pour autant qu’ils existent? a voulu savoir le représentant de l’Afrique du Sud.   Quelles sont les activités au Pakistan de The Voice Society (Pakistan), a demandé son homologue du Pakistan.

Quelle est l’origine du financement de l’Anti-Corruption Foundation (Fédération de Russie) ? a questionné le représentant de la Fédération de Russie.  Il a demandé à Bahrain Center for Human Rights (Danemark) la liste des personnes qui vont participer à son Conseil annuel, cette année.  Peut-avoir le bilan des activités de l’ONG?  Peut-on avoir des explications sur la relation entre le Forum des droits en Asie et les XXIIIe Jeux olympiques d’hiver de 2018? a demandé le représentant de la Chine à Asia Center for Human Rights (République de Corée). 

Où est la liste des organisations qui travaillent au Nicaragua avec Christian Solidarity International- CSI (Suisse)? a demandé le représentant de ce pays.  Les cours de droits de l’homme de Database Center for North Korean Human Rights- NKDB (République de Corée) sont-ils intégrés dans les enseignements universitaires? a demandé le représentant de Cuba.  Le rapport sur les travailleurs migrants a-t-il été publié ? a demandé le représentant du Pakistan à European Centre for Democracy and Human Rights Limited (Belgique).  Quel est le budget de cette ONG ? Combien coûte l’entretien du bureau à Bruxelles ? Pourquoi 100% du budget est consacré à l’administration? À quoi lui sert l’argent de National Endowment for Democracy? s’est interrogé le représentant de Cuba.

Le même représentant a demandé à Global Forum for Media Development (Belgique) si elle a toujours un siège ouvert en Jordanie.  Quels sont les projets de Global Network of Sex Work Projects Limited (Royaume-Uni) au Nicaragua a voulu savoir le représentant de ce pays.  Celui de l’Inde a voulu que Gulf Centre for Human Rights- GCHR, Limited (Irlande) donne des détails sur la mise en œuvre de ses projets avec les Nations Unies.

La représentante d’Israël a voulu savoir si Hokok Coalición Internacional Contra la Impunidad (Espagne) promeut les objectifs de développement durable.  Quel est son programme de travail ?  Le représentant de l’Inde a prié International Dalit Solidarity Network (Danemark) de dire si elle envisage des activités dans d’autres pays autres que le Népal? Quels sont ses partenaires?  Celui de l’Iran a voulu d’International Gulf Organization FZ-LLC (Suisse) des informations sur les projets d’éducation en matière de droits de l’homme en 2017.

La représentante de la Turquie a voulu des informations sur les publications de la Jeunesse Etudiante Tamoule (France).  Quels en sont les thèmes, la périodicité?  Ces publications sont-elles en ligne?  Le représentant de l’Inde a demandé si l’ONG est présente en Inde.  Celui d’Israël a voulu de Muslim Hands (Royaume-Uni) qu’elle précise la nature de ses activités au Moyen-Orient.  Est-elle présente en Inde a voulu savoir le représentant de ce pays.  Celui de la  Fédération de Russie a demandé à NDLH International Network of International Diplomacy, International Law and Human Rights (Norvège) des clarifications sur les publications parues sur son site Internet.  Le représentant de la Chine a prié l’ONG de lui dire qui sont ses partenaires.

Il a aussi voulu en savoir plus sur les ressources utilisées par Peace Brigades International (Royaume-Uni) pour ses travaux en Amérique latine.  Comment sont recrutés les volontaires de l’ONG ?  Il a ensuite demandé des informations sur les pays et les activités de Presbyterian Women in the Presbyterian Church- U.S.A., Inc. (États-Unis).  Le représentant de l’Iran  a voulu en savoir plus sur les collaborateurs de Stichting Pro Papua (Pays-Bas).  L’ONG travaille-t-elle localement ?

Celui de la Fédération de Russie a demandé à The Andrey Rylkov Foundation for Health and Social Justice (Fédération de Russie) des précisions sur ses autres partenaires en dehors de ceux qui sont mentionnés dans sa demande.  Il a aussi voulu que l’US Committee for Human Rights in North Korea (États-Unis) lui détaille les projets financés par « Open Society Foundation » et le « US Department for Democracy ».  Le représentant de l’Inde a demandé que l’United Sikhs (États-Unis) lui explique ses coalitions avec d’autres ONG ? Quels sont les projets qui entrent dans le cadre des objectifs de développement durable ? Quand a eu lieu la dernière Conférence des organisations civiles sikhes?

Le représentant de Cuba a prié We Care for Humanity (États-Unis) de détailler son dernier budget qui doit être « actualisé et consolidé ».  Celui de la Chine a encouragé Youth RISE- Resource, Information, Support, Education, Limited (Royaume-Uni) à le tenir au courant de la réalisation du manuel sur la consommation de drogue à l’intention des jeunes.  À Right Livelihood Award Foundation (Suède), le représentant de la Fédération de Russie a demandé « quelles sont les activités et l’histoire des Casques blancs en Syrie avec qui vous travaillez.  L’ONG peut-elle garantir qu’ils n’ont pas participé à des incidents ou n’ont pas utilisé des produits chimiques en Syrie » ? a-t-il poursuivi. 

Le Comité a retiré, sans préjudice, le statut consultatif spécial à 30 ONG qui n’ont pas répondu aux trois rappels d’usage s’agissant de la présentation de leurs rapports quadriennaux.

1. Muslim Aid
2. Population Matters
3. ELA-Equipo Latinoamericano de Justicia y Género
4. Treatment & Rehabilitation Center for Victims of Torture
5. Droits de l’Homme sans Frontières - Human Rights Without Frontiers

6. National Development Youth Club, Jaran Wali Gali Poonch
7. Association for Human Rights and Solidarity with Oppressed People-MAZLUMDER

8. Egyptian Centre for Human Rights
9. ELIGE Red de Jóvenes por los Derechos Sexuales y Reproductivos, A.C.
10. The Acton Institute for the Study of Religion and Liberty
11. The World Information Technology and Services Alliance
12. Femmes unies pour un avenir meilleur
13. Action Against Hunger USA
14. Strong Hearted Native Women’s Coalition, Inc.
15. Global Initiative for Positive Change
16. Africa Youth Growth Foundation
17. Caribbean Natural Resources Institute

18. African Women Chartered Accountants Forum NPC
19. Association d’assistance aux grands handicapés à domicile
20. Family Life Association of Swaziland- FLAS
21. Youth in Action Balochistar JFD
22. Standards Charter

23. Emmanuel Development Association-EDA
24. Ilankai Thamil Sangam, Inc.
25. Reviving Hope Uganda
26. Rights and Resources Institute, Inc.
27. Center for Assistance to Justice and Animation for Development
28. Pan African Climate Justice Alliance
29. Women’s Rights and Health Project
30. Council for a Parliament of World Religions

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.