Imprimer
Dbf170728
28 Juillet 2017

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 28 juillet 2017

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Maldives

La déclaration suivante a été communiquée hier par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général s’inquiète de l’évolution récente de la situation aux Maldives, marquée par l’érosion progressive des normes et principes démocratiques fondamentaux dans le pays.  Il demande au Gouvernement de respecter les libertés d’expression et de réunion garanties par la Constitution.

Le Secrétaire général exhorte le Gouvernement à s’abstenir de tout acte qui conduirait au harcèlement et à l’intimidation des députés, des partis politiques, de la société civile et des médias.

Le Secrétaire général encourage un véritable dialogue et des consultations sur les questions politiques.

République centrafricaine

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Jean-Pierre Lacroix, a prévenu le Conseil de sécurité, hier, que l’intensité croissante des attaques contre les civils et les Casques bleus en République centrafricaine risquait de nous amener rapidement à un seuil critique, ce qu’il faut absolument anticiper.  Il faisait référence à la détérioration de la situation sécuritaire et humanitaire à Bangassou, où trois Casques bleus ont été tués depuis dimanche.

M. Lacroix a indiqué que la Mission de l’ONU avait fait des efforts pour renforcer Bangassou par un redéploiement de Casques bleus supplémentaires, afin de stabiliser la situation, faire cesser les attaques contre les personnes déplacées, permettre la distribution de l’aide humanitaire et faire face à la menace des groupes affiliés aux anti-balaka.

Néanmoins, M. Lacroix a souligné encore une fois qu’une solution militaire au problème des groupes armés ne suffirait pas pour éliminer les racines de ce conflit.  L’absence de progrès tangibles dans le processus de paix risque de mener à une détérioration de la situation, a-t-il prévenu.

M. Lacroix se rend en République centrafricaine ce week-end pour transmettre un message de soutien à la Mission de l’ONU et dialoguer avec les autorités nationales.

Syrie

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique que le Croissant-Rouge arabe syrien a distribué des provisions médicales et alimentaires fournies par les Nations Unies et la Croix-Rouge dans les zones assiégées de l’est de la Ghouta, dans la région rurale de Damas, sachant qu’une deuxième livraison de fournitures est planifiée prochainement pour compléter cette aide.

La situation partout dans l’est de la Ghouta reste extrêmement difficile, l’accès aux services de base, comme les soins de santé, étant très limité.

Il n’en reste pas moins que la livraison d’hier ne suffit pas pour faire face aux besoins croissants des civils se trouvant dans cette zone, même si les Nations Unies ont eu accès à Douma en mai et à Harasta-Est en juin.

L’ONU a demandé un accès aux villes de la Ghouta orientale, conformément au plan proposé pour envoyer des convois interorganisations en août et septembre, et se dit prête à fournir immédiatement à cette zone une aide humanitaire supplémentaire, dès que l’accès sera autorisé et que la sécurité le permettra. 

Venezuela

Le Bureau des droits de l’homme a exprimé aujourd’hui ses grandes inquiétudes face aux risques de nouvelles violences au Venezuela, alors que les élections de l’Assemblée constituante du pays doivent se tenir dimanche.

Le Bureau a invité à respecter les décisions des Vénézuéliens de participer ou pas à ces élections.

Il a aussi exhorté les autorités à gérer toute manifestation contre l’Assemblée constituante dans le respect des normes et principes du droit international humanitaire, se disant d’ailleurs inquiet que les manifestations –décrites par les autorités comme étant de nature à troubler les élections– aient été interdites aujourd’hui et jusqu’au 1er août. 

Le Bureau réitère son appel aux autorités pour qu’elles garantissent le droit à la liberté d’expression, la liberté d’association et la liberté de rassemblement pacifique.  Il a appelé tous les Vénézuéliens à ne recourir qu’à des moyens pacifiques pour se faire entendre.

Honduras

Le Sous-Secrétaire général aux droits de l’homme, M. Andrew Gilmour, a achevé aujourd’hui un déplacement de trois jours au Honduras.

Il a souligné la nécessité d’améliorer la protection des défenseurs des droits de l’homme dans le pays, en saluant le renforcement de la coopération entre le Gouvernement et le Bureau des droits de l’homme des Nations Unies à Tegucigalpa nouvellement créé.

Lors de sa visite au Honduras, M. Gilmour a rencontré des représentants du Gouvernement et de la société civile, ainsi que des diplomates.

Viet Nam

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme a exprimé aujourd’hui ses inquiétudes face à l’intensification des mesures répressives, au Viet Nam, contre les défenseurs des droits de l’homme qui ont critiqué le Gouvernement et ses politiques.

Il a dit être très inquiet de la sévérité des peines infligées, cette semaine, à un militant connu, M. Tran Thi Nga, au motif que ses commentaires postés sur Internet constitueraient une « propagande contre l’État ».

Au cours des six derniers mois, au moins sept autres défenseurs des droits de l’homme ont été arrêtés et sont susceptibles de poursuites judiciaires, tandis que plusieurs douzaines sont actuellement détenus, et deux ont été expulsés ou exilés à l’étranger.  De nombreux autres militants ont été intimidés, harcelés et frappés brutalement.

Le Haut-Commissariat souligne que les défenseurs des droits de l’homme ne devraient jamais être traités comme des criminels et être considérés comme une menace pour la sécurité nationale.

Il a exhorté les autorités vietnamiennes à libérer immédiatement tous ceux qui sont détenus pour un motif lié à l’exercice de la liberté d’expression, et d’amender la législation très floue sur laquelle elles se fondent pour réprimer les militants sous prétexte de sécurité nationale.

Hépatite

C’est la Journée mondiale contre l’hépatite.  Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), de nouvelles données prouvent que les efforts pour éliminer cette maladie se renforcent.

Le Directeur général de l’OMS, M. Tedros Ghebreyesus, a jugé encourageant de voir des pays s’engager à prendre des mesures contre la maladie.

L’hépatite virale a affecté 325 millions de personnes dans le monde en 2015, dont 257 millions vivent avec l’hépatite B et 71 millions avec l’hépatite C – les deux principales sources de décès parmi les cinq types d’hépatite.

L’hépatite virale a causé 1,34 million de morts en 2015 – un chiffre proche du nombre de victimes de la tuberculose mais supérieur au nombre de décès liés au VIH/sida.

Marlène

C’est aujourd’hui la dernière journée de Marlène Tremblay au Bureau du porte-parole, puisqu’elle prend sa retraite à la fin du mois.  Ceux qui travaillent dans le monde de la presse connaissent le sourire de Marlène et sa présence enthousiaste lorsque vous entrez dans notre bureau.  Beaucoup d’entre vous ont en outre pu apprécier la qualité de l’art qu’elle expose ici et à travers le monde, certains ayant même posé pour cela.  Nous souhaitons à Marlène beaucoup de joie et un avenir aussi coloré que ses peintures et photographies.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.