Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 24 avril 2017

dbf170424
24 avril 2017

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 24 avril 2017

(La version française du point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Suisse

Le Secrétaire général est aujourd’hui à Berne, en Suisse, où il a rencontré le Ministre suisse des affaires étrangères, M. Didier Burkhalter, avec qui il a discuté de la prévention des conflits, ainsi que des situations en Syrie et dans les pays menacés par la famine, entre autres sujets.  Ils ont tenu une conférence de presse conjointe.

Plus tard dans après-midi, le Secrétaire général a rencontré les dirigeants des Commissions de politique extérieure des deux Chambres du Parlement suisse.  Il doit ensuite dîner avec la Présidente de la Confédération suisse, Mme Doris Leuthard.

Yémen

Demain à Genève, le Secrétaire général présidera la manifestation de haut niveau pour la collecte de promesses de dons pour la crise humanitaire au Yémen.  Les Ministres des affaires étrangères de la Suisse et de la Suède en seront les Coprésidents.

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), le Yémen est la plus grande crise humanitaire au monde, près de 19 millions de personnes –soit les deux tiers de la population– ayant besoin d’une aide.  Près de la moitié de ces personnes ont besoin d’une assistance immédiate vitale.

Le Yémen représente également la plus grande urgence en matière de sécurité alimentaire dans le monde et est au bord de la famine.  Plus de 17 millions de personnes souffrent actuellement d’insécurité alimentaire, environ sept millions d’entre elles étant dans une situation d’insécurité alimentaire grave et confrontées à la famine.

Syrie

L’ONU est profondément préoccupée par la sécurité et la protection de plus de 400 000 personnes à Raqqa.  Au cours des dernières semaines, les civils ont été exposés à des combats quotidiens et à des frappes aériennes, qui ont fait un nombre croissant de morts et de blessés parmi eux et endommagé les infrastructures civiles, y compris des hôpitaux, des écoles, des marchés et les installations hydrauliques.

Hier, les frappes aériennes contre la ville d’Atabaqa auraient tué huit personnes, dont cinq enfants, et endommagé deux écoles.  Le 22 avril, des dizaines de personnes auraient été tuées et blessées par des frappes aériennes dans un camp de personnes déplacées près du village d’Albardah, à 20 kilomètres à l’ouest de Raqqa.

Quelque 39 000 personnes nouvellement déplacées ont fui le camp de fortune de Jib Al-Shaair dans la province d’Ar-Raqqa, où quatre personnes sur cinq étaient en plein air sans abri adéquat.  

L’ONU a également reçu des informations sur la mort de plusieurs enfants en raison du manque de soins médicaux dans les camps de Jib Al-Shaair et d’Al-Karma et sur des personnes gravement blessées et des enfants malades ayant besoin d’une assistance médicale urgente.

Iraq

Les partenaires humanitaires de l’ONU indiquent qu’avec l’avancée des combats dans l’ouest de Mossoul, le nombre des personnes fuyant la région ne fait qu’augmenter.  Près de 376 000 personnes ont été déplacées de l’ouest de Mossoul depuis le début de l’opération militaire visant à reprendre cette partie de la ville en février.

Pour la seule journée d’hier, 6 500 autres personnes ont été comptabilisées à leur arrivée au point de transit et d’enregistrement d’Hamam al Alil, au sud de Mossoul.

Malgré des déplacements très rapides et les pressions sur les capacités des camps et des sites d’urgence, un espace est actuellement disponible pour accueillir 50 000 personnes supplémentaires.  Des travaux d’extension de ces camps sont en cours.

Afghanistan

Selon un rapport de la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) et du Bureau des droits de l’homme des Nations Unies, les détenus liés au conflit en Afghanistan continuent de faire face à la torture et aux mauvais traitements dans les centres de détention sous la responsabilité du Gouvernement.

Le rapport repose sur des entretiens avec des détenus liés au conflit menés dans 62 centres de détention et contient des recommandations clefs à l’adresse du Gouvernement.  Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, M. Zeid Ra’ad Al Hussein, a jugé essentiel qu’il existe un suivi adéquat des centres de détention en Afghanistan et des enquêtes significatives pour veiller à ce que les personnes accusées de torture rendent des comptes.

Soudan du Sud

Le Directeur des droits de l’homme de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) a déclaré que le manque dans la reddition de comptes pour les crimes perpétrés pendant le conflit demeurait l’un des plus grands défis que le pays devait relever.

M. Eugene Nindorera s’exprimait, hier, au terme d’une visite à Wau, au nord-ouest du Soudan du Sud, où les violences en début du mois ont entraîné la mort d’au moins 28 civils et 19 soldats gouvernementaux.  Il a indiqué que, jusqu’à ce dimanche, aucune personne n’était détenue en lien avec cette attaque perpétrée contre des civils.  

La Mission des Nations Unies a déclaré, qu’au jeudi de la semaine dernière, le site de protection des civils adjacent à la base de l’ONU à Wau avait enregistré quelque 17 000 nouveaux arrivants, principalement des femmes et des enfants.

Dans les zones de conflit de 22 pays, plus de 25 millions d’enfants âgés de 6 à 15 ans, soit 22% des enfants de cette tranche d’âge, sont déscolarisés, selon un rapport de l’UNICEF rendu public aujourd’hui. 

Au niveau de l’école primaire, le Soudan du Sud a le taux le plus élevé au monde d’enfants non scolarisés –près de 72%–, suivis du Tchad et de l’Afghanistan, ces trois pays ayant aussi le taux le plus élevé de filles qui ne sont pas scolarisées.  S’agissant de l’enseignement secondaire, les taux les plus élevés sont recensés au Niger, au Soudan du Sud et en République centrafricaine.

Davantage d’informations sont disponibles sur le site Internet de l’UNICEF.

Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED)

La Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et ses partenaires annoncent aujourd’hui, dans un rapport, que le manque de confiance était la principale raison pour laquelle de nombreux internautes ne font pas leurs achats en ligne.  

Le sondage montre que les utilisateurs s’inquiètent de plus en plus de leur vie privée.  Les principales sources de préoccupation mentionnées dans l’enquête sont la cybercriminalité, les compagnies en ligne et les gouvernements. 

Selon la CNUCED, cette crise de confiance entrave le développement de l’économie numérique.

Banque mondiale

Le Secrétaire général était ce week-end à Washington.  Samedi matin, il a pris la parole lors de la séance plénière d’ouverture de la trente-cinquième réunion du Comité monétaire et financier international.  Dans l’après-midi, il a pris part à une réunion de haut niveau sur la famine. 

Il a également signé un cadre de partenariat avec le Président du groupe de la Banque mondiale, M. Jim Yong Kim, qui met l’accent sur le renforcement de la résilience des personnes les plus vulnérables en réduisant la pauvreté, en promouvant la prospérité partagée, en améliorant la sécurité alimentaire et en soutenant la paix dans les situations de crise.

Congrès juif mondial

À la veille de se rendre en Suisse, le Secrétaire général a prononcé une allocution lors du dîner d’ouverture de la quinzième Assemblée plénière du Congrès juif mondial.  « Alors que nous aurions espéré que les horreurs et le choc de l’Holocauste mettraient un terme à l’antisémitisme », a-t-il rappelé, « ce n’est malheureusement pas le cas et il se porte bien ».

Dans un monde qui fait face à la multiplication des formes de populisme, de xénophobie et de haine, l’antisémitisme est devenu d’une intensité inacceptable, a dit M. Guterres, et il faut le combattre avec détermination.  En tant que Secrétaire général, a-t-il dit, il sera en première ligne dans la lutte contre l’antisémitisme pour veiller à sa condamnation et à son éradication.

Il a ajouté qu’une forme moderne d’antisémitisme, c’est le déni du droit de l’État d’Israël à exister, soulignant son droit indéniable à exister et à vivre en paix et en sécurité avec ses voisins.  Et il a réitéré son soutien à la solution des deux États.

Message aux membres du personnel de l’ONU

Dans une lettre envoyée aux membres du personnel vendredi, le Secrétaire général les a remerciés de leur engagement et de leur travail acharné et les a informés de l’état de mise en œuvre de la réforme de la gestion actuellement en cours dans l’Organisation.

Le Secrétaire général y demande à tous les cadres de l’Organisation de réfléchir en profondeur à la façon dont sont menés les programmes dont ils ont la responsabilité et à la manière de mieux les exécuter, à moindre coût. 

Il a invité tous les fonctionnaires à participer pleinement à cette réflexion et à faire part à leurs supérieurs de leurs idées pour réduire les coûts.  Il compte sur l’appui de l’ensemble du personnel pour permettre de modérer les dépenses, d’agir dans le plein respect des mandats que nous confient les organes délibérants et d’être plus efficaces dans l’exécution des programmes.

Il a déclaré qu’il était déterminé à travailler avec chacun pour faire en sorte de produire des résultats de manière efficace et opérationnelle et à veiller à ce que le personnel de l’Organisation, sa ressource la plus précieuse, soit épaulé et entendu.

Michael Williams

Le Porte-parole a exprimé sa profonde tristesse à l’annonce du décès de Michael Williams, hier au Royaume-Uni.  Lord Williams a été le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le Liban jusqu’à sa retraite en 2011.  Il avait précédemment occupé le poste de Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient et de Conseiller spécial du Secrétaire général pour la situation au Moyen-Orient.  Il avait été Directeur du Département des affaires politiques, après avoir servi dans des missions au Cambodge et en ex-Yougoslavie (FORPRONU).

L’engagement fort et durable de Michael Williams envers la paix, la sécurité et la stabilité du Liban et dans l’ensemble du Moyen-Orient restera dans les mémoires.  Beaucoup ont étroitement travaillé avec lui et se souviennent de sa gentillesse, de sa chaleur et de sa générosité.  Le Porte-parole a adressé ses condoléances à sa femme et à ses enfants.

Conférences de presse

Demain à 11 heures, aura lieu une conférence de presse du Président de la Bolivie, M. Evo Morales, parallèlement aux travaux de l’Instance permanente des peuples autochtones. 

Aujourd’hui, à 13 h 15, a lieu une conférence de presse pour marquer le dixième anniversaire de la Déclaration sur les droits des peuples autochtones.  Les intervenants seront la Présidente de l’Instance, la Ministre du travail et des affaires sociales du Guatemala, ainsi que le chef d’une tribu indienne du Canada.

Tableau d’honneur

La Turquie vient de s’acquitter intégralement de sa quote-part au budget ordinaire de l’Organisation, portant à 88 le nombre total d’États Membres ayant versé leur contribution.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.