M. Ban Ki-moon nomme Mme Patricia Espinosa Cantellano, du Mexique, Secrétaire exécutive de la Convention-cadre de l’ONU sur les changements climatiques

SG/A/1659-BIO/4839-ENV/DEV/1672
18 mai 2016

M. Ban Ki-moon nomme Mme Patricia Espinosa Cantellano, du Mexique, Secrétaire exécutive de la Convention-cadre de l’ONU sur les changements climatiques

Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a nommé aujourd’hui Mme Patricia Espinosa Cantellano, du Mexique, au poste de Secrétaire exécutif de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).  Cette nomination a été faite après consultation de la Conférence des Parties par l’intermédiaire de son Bureau.

Elle succédera à Mme Christiana Figueres, du Costa Rica, à laquelle le Secrétaire général a exprimé sa sincère gratitude pour son soutien inestimable et son dévouement pour rétablir la confiance dans les négociations internationales sur le climat.  Elle a permis de catalyser avec succès la coopération entre les gouvernements et tous les secteurs de la société pour présenter des engagements et des plans de mesures en faveur du climat, avec le soutien d’un Secrétariat du climat modernisé.  En jouant un rôle central, son leadership et son engagement personnel ont contribué à soutenir le Secrétaire général, le système des Nations Unies et les Parties à la Convention-cadre dans le processus qui a permis d’atteindre en 2015 l’Accord de Paris sur le climat, un accord de l’ONU historique et universel.

Mme Espinosa Cantellano est actuellement Ambassadrice du Mexique en Allemagne, et ce depuis 2013, après avoir déjà occupé ce poste, de 2001 à 2002.  Elle a aussi été Ministre des affaires étrangères du Mexique, de 2006 à 2012.  Elle a plus de 30 années d’expérience au plus haut niveau dans les relations internationales, avec une spécialisation dans les changements climatiques, la gouvernance mondiale, le développement durable, l’égalité entre les sexes et la protection des droits de l’homme.

En tant que représentante du Mexique auprès de plusieurs organismes multilatéraux et organisations internationales à Vienne, à Genève et à New York, Mme Espinosa Cantellano a été un chef de file dans la lutte mondiale contre les changements climatiques et contre ses conséquences, notamment en tant que présidente de la seizième Conférence des Parties à la CCNUCC qui avait conduit à l’adoption des accords de Cancún.

Nommée par le Secrétaire général de l’ONU au Groupe de haut niveau de personnalités éminentes sur le programme de développement pour l’après-2015, elle est un partisan infatigable du multilatéralisme comme un moyen d’améliorer les conditions de développement dans toutes les régions du monde et pour comprendre le lien inextricable qui existe entre les objectifs de l’accord climatique de Paris et les objectifs de développement durable.

Élue Présidente de la Troisième Commission de l’Assemblée générale de l’ONU en 1996, elle a joué un rôle clef dans le processus menant à l’adoption du Programme d’action de Beijing lors de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes.  Ancienne Ambassadrice du Mexique en Autriche, en Slovaquie, en Slovénie et auprès de l’ONU à Vienne (2002-2006), elle a également été Chef de cabinet du Sous-secrétaire aux affaires étrangères, au sein du Ministère des affaires étrangères, de 1989 à 1991, et responsable des questions économiques à la Mission permanente du Mexique auprès de l’ONU à Genève (1982-1988).

Née en 1958, Mme Espinosa Cantellano a fait des études supérieures en droit international à l’Institut universitaire de hautes études internationales, à Genève, et est titulaire d’un diplôme en relations internationales d’El Colegio, au Mexique.  Outre l’espagnol, sa langue maternelle, elle parle couramment l’anglais et l’allemand, et elle est à l’aise en français.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.