Le Secrétaire général nomme M. Parfait Onanga-Anyanga, du Gabon, Représentant spécial pour la République centrafricaine

SG/A/1624*-BIO/4804*-PKO/554*
7 janvier 2016

Le Secrétaire général nomme M. Parfait Onanga-Anyanga, du Gabon, Représentant spécial pour la République centrafricaine

Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a annoncé aujourd’hui la nomination de M. Parfait Onanga-Anyanga, du Gabon, comme son Représentant spécial pour la République centrafricaine et Chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

M. Parfait Onanga-Anyanga était Représentant spécial par intérim pour la République centrafricaine et Chef de la MINUSCA depuis le 16 août 2015 lorsqu’il a succédé au général Babacar Gaye, du Sénégal, qui fut le premier Représentant spécial du Secrétaire général de la MINUSCA.

M. Parfait Onanga-Anyanga apporte avec lui une vaste expérience des Nations Unies dans les zones touchées par les conflits, y compris dans son rôle de Coordonnateur de l’action menée au Siège de l’Organisation des Nations Unies contre l’impact de Boko Haram depuis janvier 2015, et précédemment en tant que Représentant du Secrétaire général pour le Burundi et Chef du Bureau des Nations Unies au Burundi, ainsi qu’en tant que Sous-Secrétaire général et Coordonnateur principal du système des Nations Unies pour le Burundi (2012-2014).

De 2007 à 2012, il a été Directeur du Bureau du Vice-Secrétaire général.  Auparavant, M. Parfait Onanga-Anyanga était Conseiller spécial du Président des soixantième et soixante et unième sessions de l’Assemblée générale de 2005 à 2007 et fut Chef de cabinet du Président de la cinquante-neuvième session de l’Assemblée générale en 2004.

M. Parfait Onanga-Anyanga est titulaire d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en sciences politiques de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne et d’une maîtrise en sociologie de l’Université Omar Bongo de Libreville.

Né en 1960, M. Parfait Onanga-Anyanga est marié et est père de trois enfants.

______________

* Ceci remplace le communiqué SG/A/1587*-BIO/4749*-PKO/513 du 14 août 2015

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.