Le Secrétaire général et la Présidente de la Commission de l’Union africaine nomment M. Martin Ihoeghian Uhomoibhi, du Nigéria, Représentant spécial conjoint pour le Darfour et Chef de la MINUAD

SG/A/1600-BIO/4770-PKO/533
27 octobre 2015

Le Secrétaire général et la Présidente de la Commission de l’Union africaine nomment M. Martin Ihoeghian Uhomoibhi, du Nigéria, Représentant spécial conjoint pour le Darfour et Chef de la MINUAD

Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, et la Présidente de la Commission de l’Union africaine, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, ont annoncé, aujourd’hui, la nomination de M. Martin Ihoeghian Uhomoibhi, du Nigéria, en tant que Représentant spécial conjoint pour le Darfour et Chef de l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD).  M. Uhomoibhi occupera également les fonctions de Médiateur en chef conjoint Union africaine-Nations Unies pour le Darfour.

M. Uhomoibhi succède ainsi à M. Abiodun Oluremi Bashua, également du Nigéria, à qui le Secrétaire général et la Présidente de la Commission de l’Union africaine souhaitent réitérer leur profonde gratitude pour son dévouement durant son mandat en tant que Représentant spécial conjoint par intérim.

M. Uhomoibhi apporte à son nouveau poste une vaste expérience, fruit d’une longue et brillante carrière internationale.  Récemment, il a occupé les fonctions de Fondateur et Président de l’Institut panafricain de stratégies.

Au cours de ses 30 années au Ministère nigérian des affaires étrangères, M. Uhomobihi a travaillé comme Secrétaire permanent du Ministère, Ambassadeur du Nigéria en Suisse et Représentant permanent auprès de l’Office des Nations Unies à Genève.  Il a également occupé divers postes à la Mission permanente du Nigéria auprès des Nations Unies à New York, au Consulat général du Nigéria à Atlanta et dans les ambassades du Nigéria en Éthiopie et en ex-Yougoslavie.

De 2008 à 2009, M. Uhomoibhi a occupé les fonctions de troisième Président du Comité des droits de l’homme des Nations Unies et de Président de l’Assemblée générale de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).  M. Uhomoibhi est titulaire, notamment, d’un doctorat en histoire moderne et relations internationales de l’Université d’Oxford, au Royaume-Uni, et d’une maîtrise en histoire et en sciences politiques de l’Université d’Ibadan, au Nigéria.

Né en 1954, il est marié et père de quatre enfants.

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.