Imprimer
SC/12074-AFR/3238
9 octobre 2015

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur la Libye

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois d’octobre, M. Román Oyarzun Marchesi (Espagne):

Les membres du Conseil de sécurité se félicite de l’annonce du Représentant spécial, Bernardino León, concernant les noms proposés pour le Conseil de la présidence du Gouvernement libyen d’entente nationale.

Les membres du Conseil félicitent les participants au dialogue d’avoir finalisé l’accord politique sur le Gouvernement d’entente nationale au terme de consultations exhaustives et élargies, qui ont été pour les parties une occasion réelle de résoudre la crise politique, sécuritaire et institutionnelle de la Libye.

Les membres du Conseil demandent à tous les Libyens, aux représentants du peuple, aux partis politiques, aux municipalités et à la société civile de s’unir avec enthousiasme et dans un esprit de conciliation autour de cet accord, qui incarne les aspirations et les espoirs du peuple libyen.

Les membres du Conseil prient instamment l’ensemble des parties libyennes d’approuver et de signer l’accord politique, et d’œuvrer ensemble pour former rapidement le Gouvernement d’entente nationale.

Les membres du Conseil remercient le Représentant spécial du Secrétaire général, Bernardino León, et son équipe des efforts qu’ils ont déployés pour appuyer ce dialogue mené par les Libyens avec le concours des Nations Unies.

Les membres du Conseil expriment leur gratitude aux États Membres qui ont contribué au dialogue, et en particulier au Royaume du Maroc pour l’action qu’il a menée afin de faire progresser l’accord, notamment en accueillant le dialogue libyen.

Les membres du Conseil encouragent la Mission d’appui des Nations Unies en Libye à fournir les efforts nécessaires pour coordonner l’assistance internationale apportée au futur Gouvernement d’entente nationale.

Les membres du Conseil rappellent les résolutions 2174 (2014), 2213 (2015) et 2214 (2015) et notent que le Comité des sanctions est prêt à prendre des mesures contre ceux qui menacent la paix, la stabilité et la sécurité de la Libye ou entravent le bon déroulement de sa transition politique.

Les membres du Conseil réaffirment leur engagement ferme envers la souveraineté, l’indépendance, l’intégrité territoriale et l’unité nationale de la Libye.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.