Imprimer
SC/12051-AFR/3211
17 septembre 2015

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur la situation au Burkina Faso

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de septembre, M. Vitaly I. Churkin (Fédération de Russie):

Le 17 septembre 2015, le Conseil de sécurité a entendu un exposé du Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, sur la crise au Burkina Faso.

Les membres du Conseil ont condamné avec la plus grande fermeté le coup de force anticonstitutionnel perpétré les 16 et 17 septembre 2015 par des membres du Régiment de sécurité présidentielle pour destituer les autorités de transition du Burkina Faso.  Ils ont de nouveau exigé que le Président, Michel Kafando, et le Premier Ministre, Isaac Zida, soient libérés immédiatement, en toute sécurité, de même que les autres personnalités placées en détention.

Les membres du Conseil ont demandé instamment aux auteurs du coup de rétablir l’ordre constitutionnel et de restituer le pouvoir aux autorités civiles de transition dans les plus brefs délais.  Ils ont exhorté toutes les parties à respecter le calendrier de transition, qui prévoit notamment la tenue d’élections libres, régulières et crédibles le 11 octobre 2015.  Ils ont exhorté l’ensemble des acteurs présents au Burkina Faso à s’abstenir de toute violence.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur ferme appui aux efforts que déploie le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest, Mohamed Ibn Chambas, pour préserver le processus de transition au Burkina Faso, ainsi qu’à ceux de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union africaine et des autres partenaires internationaux.

Les membres du Conseil ont souligné que les auteurs de ce coup de force anticonstitutionnel devaient répondre de leurs actes et, à cet égard, se sont dits prêts à suivre la situation de près et à envisager de nouvelles mesures s’il y a lieu.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.