Imprimer
SC/12007-AFR/3196
14 août 2015

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur la situation en Guinée-Bissau

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois d’août, Mme Joy Ogwu (Nigéria):

Le Conseil a entendu un exposé du Sous-Secrétaire général, Taye-Brook Zerihoun, sur la situation en Guinée-Bissau.

Les membres du Conseil de sécurité se sont dits inquiets de l’évolution de la situation politique dans le pays.

Les membres du Conseil ont demandé aux dirigeants de chercher à dialoguer et à nouer un consensus pour résoudre la crise de manière à défendre les intérêts des Bissau-Guinéens.  Ils ont encouragé toutes les parties à rester calmes et ont demandé aux forces de sécurité, à la société civile et aux dirigeants politiques de continuer d’agir de manière pacifique, dans le respect de la constitution et de l’état de droit.  Ils ont souligné qu’il importait d’obtenir de la part des forces de sécurité leur non-ingérence dans la situation politique en Guinée-Bissau.

Les membres du Conseil ont demandé aux factions de régler le différend politique en cours dans l’intérêt de la paix en Guinée-Bissau.  Ils se sont félicités de la poursuite de l’action entreprise par le Représentant spécial du Secrétaire général, Miguel Trovoada, par le Président Macky Sall, en sa qualité de Président de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et par les autres interlocuteurs dans la recherche d’une issue politique à l’impasse, et ont souligné la nécessité d’une action concertée entre la CEDEAO, l’Union africaine, la Communauté des pays de langue portugaise, l’Union européenne et l’Organisation des Nations Unies.

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur intention de suivre la situation de près et de réagir de manière appropriée.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.