Imprimer
SC/11826
20 mars 2015

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur le Yémen

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de mars, M. François Delattre (France):

Les membres du Conseil de sécurité ont fermement condamné les frappes aériennes qui ont visé le palais présidentiel d’Aden ainsi que les attaques commises à l’aéroport international d’Aden.  Ils ont exhorté toutes les parties à renoncer à la force militaire, aux offensives militaires et à toute autre forme de violence.

Les membres du Conseil ont souligné que le Président Abdo Rabbo Mansour Hadi était le détenteur légitime du pouvoir, compte tenu des résultats des élections et des dispositions de l’Initiative du Conseil de coopération du Golfe et de son mécanisme de mise en œuvre.  Ils ont demandé à toutes les parties au Yémen de s’en tenir au dialogue et à la consultation pour résoudre leurs différends, de refuser d’employer la violence pour parvenir à leurs fins politiques et de s’abstenir de toute provocation ou mesure unilatérale préjudiciable à la transition politique.

Les membres du Conseil ont enjoint à toutes les parties de faire un effort sincère de dialogue pour accélérer les négociations ouvertes menées sous l’égide de l’ONU et poursuivre la transition politique en vue de parvenir à une solution de consensus, conforme aux dispositions arrêtées dans le cadre de l’Initiative du Conseil de coopération du Golfe et de son mécanisme de mise en œuvre, aux résultats des travaux de la Conférence de dialogue national sans exclusive et à l’Accord pour la paix et un partenariat national ainsi qu’à son annexe relative à la sécurité, et d’appliquer cette solution.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.