Imprimer
SC/11798
25 février 2015

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur le Yémen

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de février, M. Liu Jieyi (Chine):

Les membres du Conseil de sécurité ont demandé à toutes les parties yéménites, en particulier les Houthis, de choisir la voie du dialogue et de la concertation pour régler leurs différends, de renoncer à recourir à la violence à des fins politiques et de s’abstenir de toute provocation et de toute mesure unilatérale de nature à compromettre la transition politique.

Les membres du Conseil se sont félicités de ce que le Président légitime du Yémen, Abdo Rabbo Mansour Hadi, n’était plus assigné à résidence.  Ils ont exigé que les Houthis remettent en liberté immédiatement, sans conditions et en assurant leur sécurité, le Premier Ministre Bahah, les membres du Gouvernement et toutes les personnes encore assignées à résidence ou détenues arbitrairement.

Les membres du Conseil ont vivement engagé toutes les parties, en particulier les Houthis, à se conformer aux dispositions arrêtées dans le cadre de l’initiative du Conseil de coopération du Golfe et de son mécanisme de mise en œuvre, aux résultats des travaux de la Conférence de dialogue national sans exclusive et à l’Accord pour la paix et un partenariat national ainsi qu’à son annexe relative à la sécurité, qui prévoient une transition démocratique dirigée par les Yéménites, conformément aux résolutions 2014 (2011), 2051 (2012), 2140 (2014), 2201 (2015) et 2204 (2015).

Les membres du Conseil se sont félicités de l’intention du Président du Yémen, Abdo Rabbo Mansour Hadi, de participer de bonne foi aux négociations menées sous l’égide de l’ONU, et ont instamment demandé à toutes les parties de faire avancer plus rapidement ces négociations, qui se tiendraient en un lieu fixé par le Conseiller spécial du Secrétaire général pour le Yémen, Jamal Benomar, de poursuivre la transition politique en vue de parvenir à une solution de consensus conforme aux dispositions arrêtées dans le cadre de l’initiative du Conseil de coopération du Golfe et de son mécanisme de mise en œuvre, aux résultats des travaux de la Conférence de dialogue national sans exclusive et à l’Accord pour la paix et un partenariat national ainsi qu’à son annexe relative à la sécurité, et d’appliquer cette solution.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur appui et leur attachement à l’action menée par le Conseiller spécial du Secrétaire général pour le Yémen, Jamal Benomar, en vue d’aider les parties à parvenir à un consensus sur des accords visant à régler la crise politique.

Les membres du Conseil ont souligné qu’il importait que toutes les parties permettent à tous les Yéménites de se réunir pacifiquement sans peur d’être attaqués, blessés ou arrêtés, ni de subir de représailles.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur attachement à l’unité, à la souveraineté, à l’indépendance et à l’intégrité territoriale du Yémen.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.