Imprimer
SC/11738-AFR/3051
17 janvier 2015

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur la Libye

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de janvier, M. Cristián Barros Melet (Chili):

Les membres du Conseil ont accueilli avec satisfaction les pourparlers tenus les 14 et 15 janvier à Genève dans le cadre du dialogue libyen organisé par la Mission d’appui des Nations Unies en Libye et remercie le Représentant spécial du Secrétaire général, Bernardino León, de son engagement personnel dans la médiation.

Les membres du Conseil ont félicité les délégations qui ont participé aux pourparlers, dont l’objectif est de mettre fin à l’insécurité et à la crise politique et institutionnelle en Libye.

Les membres du Conseil se sont dits favorables à la reprise des pourparlers à Genève la semaine prochaine et ont vivement engagé toutes les parties prenantes libyennes à y participer.

Les membres du Conseil ont réaffirmé qu’il ne pouvait y avoir de solution militaire à la crise en Libye, et appelé toutes les parties à cesser les hostilités afin de créer un climat de paix propice au dialogue entre tous.  À cet égard, les membres du Conseil ont salué les annonces de cessez-le-feu du 16 janvier.

Eu égard aux pourparlers en cours à Genève, les membres du Conseil ont rappelé la résolution 2174 (2014) et souligné que le Comité des sanctions était prêt à prendre des mesures contre quiconque menaçait la paix, la stabilité ou la sécurité en Libye, ou entravait ou compromettait la transition politique du pays.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur ferme attachement à la souveraineté, à l’indépendance, à l’intégrité territoriale et à l’unité nationale de la Libye.

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.