Imprimer
AG/11714
28 octobre 2015
Soixante-dixième session, 42e séance – matin

L’Assemblée générale élit dix-huit États au Conseil des droits de l’homme dont le Burundi, les Émirats arabes unis et le Venezuela

L’Assemblée générale a élu, ce matin, 18 États au Conseil des droits de l’homme et 6 au Comité du programme et de la coordination (CPC)*.

À la majorité simple des 192 votants, l’Allemagne, la Belgique, le Burundi, la Côte d’Ivoire, les Émirats arabes unis, l’Équateur, l’Éthiopie, la Géorgie, le Kenya, le Kirghizistan, la Mongolie, le Panama, les Philippines, la République de Corée, la Slovénie, la Suisse, le Togo et le Venezuela ont été élus au Conseil des droits de l’homme pour un mandat de trois ans à compter du 1er janvier 2016.

Ont été recalés l’Ouganda avec 12 voix, le Cameroun avec 2 voix et le Bénin, le Kazakhstan, le Lesotho, le Luxembourg, la République populaire démocratique de Corée, la Roumanie, la Thaïlande, la Hongrie et la Suède, avec une voix chacun. 

Le Conseil des droits de l’homme est composé de 47 États Membres: 13 sièges pour le Groupe des États d’Afrique et 13 pour le Groupe des États d’Asie.  C’est la raison pour laquelle, avec 105 voix, le Pakistan et la République démocratique populaire lao n’ont pu accéder à un des cinq sièges que l’Assemblée générale renouvelait aujourd’hui.  La même situation s’est présentée aux Bahamas qui, avec leur 113 voix, n’ont pu prétendre à un des trois sièges vacants sur les huit qui reviennent au Groupe des États d’Amérique latine et des Caraïbes.  Quant au Groupe des États d’Europe occidentale et autres États, sept sièges lui sont réservés, et six au Groupe des États d’Europe orientale.

Les nouveaux élus rejoignent l’Afrique du Sud, l’Albanie, l’Algérie, l’Arabie saoudite, le Bangladesh, la Bolivie, le Botswana, la Chine, Cuba, El Salvador, l’ex-République yougoslave de Macédoine, la Fédération de Russie, la France, le Ghana, l’Inde, l’Indonésie, la Lettonie, les Maldives, le Maroc, le Mexique, la Namibie, le Nigéria, le Paraguay, les Pays-Bas, le Portugal, le Qatar, la République du Congo, le Royaume-Uni et le Viet Nam.

En début de séance, l’Assemblée générale a élu, sur proposition du Conseil économique et social (ECOSOC), l’Argentine, la Fédération de Russie, la France, le Pérou, la République-Unie de Tanzanie et le Zimbabwe au Comité du programme et de la coordination (CPC), pour un mandat de trois ans à compter du 1er janvier 2016.  Les 6 États élus aujourd’hui rejoignent les 26 autres membres suivants: Arabie saoudite, Arménie, Belarus, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Cameroun, Chine, Cuba, États-Unis, Éthiopie, Guinée équatoriale, Haïti, Iran, Irlande, Italie, Japon, Maroc, Namibie, Pakistan, Portugal, République de Corée, Royaume-Uni, Ukraine, Uruguay et Venezuela.  L’ECOSOC doit encore présenter la candidature d’un autre membre du Groupe des États d’Europe occidentale et autres États.

L’Assemblée générale se réunira demain à partir de 10 h 30 pour examiner les questions de la réforme du Conseil de sécurité.

* A/RES/60/251 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.