Imprimer
SG/SM/12932-AFR/1987-DH/5025
3 juin 2010

Ban Ki-moon veut une enquête « transparente et indépendante » sur la mort de Floribert Chebeya, défenseur congolais des droits de l’homme

03/06/2010
Secrétaire général
SG/SM/12932
AFR/1987
DH/5025
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON VEUT UNE ENQUÊTE « TRANSPARENTE ET INDÉPENDANTE » SUR LA MORT

DE FLORIBERT CHEBEYA, DÉFENSEUR CONGOLAIS DES DROITS DE L’HOMME


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général a été profondément choqué d'apprendre la mort, à Kinshasa, de Floribert Chebeya, Président de la Voix des Sans Voix.  M. Chebeya était un défenseur des droits de l'homme très connu et respecté en République démocratique du Congo.  Sa réputation de champion des droits de l'homme lui a valu l'admiration et le respect de ses compatriotes et de la communauté internationale. Le travail de M. Chebeya restera gravé dans l’histoire comme un hommage à la persévérance du peuple congolais.


Le Secrétaire général a pris note de la déclaration faite aujourd’hui par le Ministre congolais de l'intérieur, demandant aux services de sécurité de l'État d’ouvrir une enquête sur la mort troublante de M. Chebeya, survenue dans des conditions qui ne sont pas claires.  Le Secrétaire général attire l'attention sur la nécessité de faire en sorte que l'enquête sur ce cas ainsi que sur tous les cas similaires soit menée de manière approfondie, transparente et indépendante, et dans le plein respect des procédures en vigueur dans un État de droit.  Les Nations Unies, à travers la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), sont prêtes, si la demande leur en est faite, à apporter leur soutien à cette enquête. 


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.