Imprimer
STAT/459
7 août 2017

Pour son cinquantenaire, la Conférence des Nations Unies sur la normalisation des noms géographiques se déroulera du 7 au 18 août 2017 à New York

La trentième session du Groupe d’experts des Nations Unies pour les noms géographiques (GENUNG) et la onzième Conférence des Nations Unies sur la normalisation des noms géographiques se dérouleront du 7 au 18 août 2017, au Siège de l’ONU à New York, l’occasion de marquer le cinquantième anniversaire de la Conférence et de se prononcer sur un nouveau modèle organisationnel pour le GENUNG.

Établi en 1960, le Groupe, l’un des neuf organes permanents du Conseil économique et social (ECOSOC), vise à promouvoir la normalisation des normes toponymiques nationales et internationales, ainsi que la coopération internationale et régionale en ce domaine.  Entre les sessions, des travaux portant sur les questions pertinentes sont menés par les États Membres, ainsi que par 24 divisions géographiques et linguistiques, 10 groupes de travail du GENUNG, et 2 équipes spéciales.

Sous la présidence de William Watt, la trentième session a débuté ses travaux le lundi 7 août par une séance plénière, la suivante étant celle de clôture, le 18 août.  Entre ces deux dates, se déroulera la onzième Conférence sur la normalisation des noms géographiques, saisie de près de 150 documents de travail couvrant des sujets tels que la mise en œuvre de résolutions, la formation toponymique, les fichiers de données et les répertoires toponymiques, les systèmes de romanisation, les exonymes, les noms géographiques comme patrimoine culturel, et les lignes directrices toponymiques pour les éditeurs de cartes.

Les futures modalités opérationnelles du Groupe d’experts seront également l’un des thèmes majeurs cette année, l’objectif de cette édition étant de modifier la structure du GENUNG en rationalisant son organisation et en réduisant le format de ses réunions pour plus d’efficacité.

« Certains changements du modus operandi ont été proposés.  Cependant, pour entrer en vigueur, ils devront être acceptés par la conférence elle-même », a prévenu le Président Watt, en faisant état d’une tâche complexe.

Au cours des deux semaines que durera la conférence, il n’y aura pas moins de 14 présentations spéciales et cinq tables rondes, un certain nombre de manifestations parallèles, notamment des ateliers spéciaux, des réunions de groupes de travail et des divisions, ainsi qu’une exposition mettant à l’honneur divers aspects de la normalisation des noms géographiques, à proximité du Café Viennois.

La trentième session du GENUNG et la onzième Conférence montrent une fois de plus qu’il est indispensable de disposer de noms géographiques précis, clairs et sans ambiguïté à l’échelle nationale, les noms géographiques étant un élément crucial de la géolocalisation.

Ceux-ci sont fondamentaux pour presque tous les aspects de la vie nationale, depuis la création d’une infrastructure de données à l’appui de la planification, du développement économique et des systèmes de communication, à la coordination des services d’urgence, en passant par la création d’une cohérence et d’une unité nationales et la promotion du droit des minorités linguistiques à avoir une « identité spatiale ».

Pour de plus amples informations sur la onzième conférence, veuillez suivre le lien: https://unstats.un.org/unsd/geoinfo/GENUNG/GENUNGConf11.html

Pour de plus amples informations sur la trentième session du GENUNG, veuillez suivre le lien: https://unstats.un.org/unsd/geoinfo/GENUNG/GENUNGSession30.html

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Cecille Blake par courrier électronique: blake1@un.org.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.