Imprimer
SG/SM/12685-DEV/2785
21 décembre 2009

Ban Ki-moon salue l’adoption d’une résolution de l'Assemblée générale relative au Sommet sur les Objectifs du Millénaire pour le développement en 2010

21/12/2009
Secrétaire général
SG/SM/12685
DEV/2785
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON SALUE L’ADOPTION D’UNE RÉSOLUTION DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE RELATIVE AU SOMMET SUR LES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT EN 2010


Il faut maintenant, dit-il, concrétiser les promesses de développement faites aux populations les plus pauvres


La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Le Secrétaire général salue l’adoption de la nouvelle résolution de l’Assemblée générale sur le Sommet sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) prévu l’année prochaine.  Intervenant alors que nous observons des progrès mitigés en direction de ces Objectifs et que de nouvelles crises menacent l’effort mondial pour réduire de moitié la pauvreté extrême, le Sommet sera une occasion cruciale pour redoubler d’efforts en faveur de la réalisation de ces Objectifs avant la date butoir agréée de 2015.


Le Secrétaire général a l’intention de faire de 2010 l’année des OMD.  Comme c’est justement maintenant le moment d’agir sur les changements climatiques, les cinq prochaines années devront être l’occasion de concrétiser les promesses de développement faites depuis longtemps aux populations les plus pauvres et les plus vulnérables de la planète, en particulier toutes celles d’Afrique.


Le Secrétaire général exhorte tous les États Membres et les populations partout dans le monde à commencer à se préparer dès à présent pour ce Sommet.  Durant la décennie qui nous sépare de l’adoption de ces Objectifs, nous avons beaucoup appris sur ce qui marche et, également, où nous devons concentrer nos efforts.  Les expériences montrent que les Objectifs peuvent être atteints, même dans les pays les plus pauvres, lorsque de bonnes politiques et projets sont appuyés par des ressources adéquates.


Le Secrétaire général note que les OMD ont déclenché des efforts sans précédent dans le monde pour la lutte contre la pauvreté, la faim, les maladies et la dégradation de l’environnement.  Il souligne cependant que nous pouvons et devons faire plus, notamment en raison de l’impact croissant des changements climatiques, de l’aggravation de la faim dans le monde, et la persistance de crises économique et financière.


Le Secrétaire général exhorte fermement les chefs d’État et de gouvernement à participer au Sommet sur les OMD et à s’engager pleinement afin d’assurer un résultat efficace, pratique et orienté vers l’action qui pourra bénéficier aux milliards de gens confrontés aux pires difficultés à faire face à leurs besoins de base et vivre dans la dignité et la paix.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.