BAN KI-MOON NOMME LE GÉNÉRAL BABACAR GAYE COMMANDANT INTÉRIMAIRE DE LA FORCE DE LA MISSION DE L’ORGANISATION DES NATIONS UNIES EN RDC

SG/A/1163-BIO/4038-PKO/199
3 novembre 2008

BAN KI-MOON NOMME LE GÉNÉRAL BABACAR GAYE COMMANDANT INTÉRIMAIRE DE LA FORCE DE LA MISSION DE L’ORGANISATION DES NATIONS UNIES EN RDC

03/11/2008
Secrétaire général
SG/A/1163
BIO/4038
PKO/199
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Notice biographique


BAN KI-MOON NOMME LE GÉNÉRAL BABACAR GAYE COMMANDANT INTÉRIMAIRE DE LA FORCE DE LA MISSION DE L’ORGANISATION DES NATIONS UNIES EN RDC


Compte tenu de la crise actuelle en République démocratique du Congo (RDC), le Secrétaire général a renommé le général de corps d’armée Babacar Gaye, du Sénégal, comme Commandant intérimaire de la Force de la Mission de l’Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC).  Le général Gaye avait déjà occupé cette fonction de mars 2005 à octobre 2008.  


Cette nomination, d’une période de six mois, a pour but de donner au Secrétaire général le temps nécessaire au remplacement de l’ex-Commandant de la Force, le général de corps d’armée Vincente Diaz de Villegas, de nationalité espagnole, qui a démissionné la semaine dernière pour des raisons personnelles.


Le général Gaye a eu une longue et distinguée carrière militaire, servant notamment comme Chef d’état-major des forces armées sénégalaises de mai 2000 à août 2003, et comme Commandant de région militaire de novembre 1997 à mai 2000. 


Il a également été Commandant du contingent sénégalais de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) d’août 1979 à mars 1980.  De juillet 1974 à février 1975, il a servi au sein de la Force d’urgence des Nations Unies (FUNU).  


Le général de corps d’armée Babacar Gaye a été formé dans les plus prestigieux établissements et écoles militaires de France et de Belgique.  Il est né au Sénégal en 1951. 


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.