Imprimer
Conférence de presse
25 septembre 2008

CONFÉRENCE DE PRESSE CONJOINTE SUR LA RÉUNION DE HAUT NIVEAU SUR LES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (OMD)

25/09/2008
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE CONJOINTE SUR LA RÉUNION DE HAUT NIVEAU SUR LES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (OMD)


Le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon; le Premier Ministre du Royaume-Uni, M. Gordon Brown; et M. Bill Gates, de la Fondation Bill et Melinda Gates; ont annoncé aujourd’hui que les participants à la Réunion de haut niveau sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) s’étaient engagés à allouer environ 16 milliards de dollars pour parvenir à la réalisation des OMD d’ici à 2015.


« Cette Réunion de haut niveau a dépassé nos espérances les plus optimistes », a déclaré M. Ban Ki-moon lors d’une conférence de presse conjointe avec MM. Brown et Gates organisée au Siège de l’Organisation des Nations Unies, à New York.  Il a précisé que le montant exact des promesses de dons serait annoncé prochainement.


« Aujourd’hui, nous avons fait quelque chose de spécial, nous avons rassemblé une large coalition pour le changement », s’est félicité le Secrétaire général de l’ONU.  « Ce partenariat global est la voie de l’avenir », a-t-il ajouté.


Il a notamment annoncé que le Royaume-Uni, de même que Bill Gates, la Banque mondiale et d’autres acteurs avaient annoncé un engagement d’un milliard de dollars pour sauver la vie de 10 millions de femmes et d’enfants dans le monde d’ici à 2015 en renforçant les systèmes de santé dans les pays pauvres.  La Norvège s’est également engagée à fournir 1 milliard de dollars pour lutter contre la déforestation en Amazonie, en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), a-t-il ajouté.


M. Ban Ki-moon a également salué des « avancées réellement extraordinaires » dans la lutte contre la malaria.  « Nos partenaires se sont rassemblés pour établir un Plan d’action mondial contre la malaria, et se sont engagés à hauteur de 3 milliards de dollars pour sauver la vie de plus de 4 millions de personnes d’ici à 2015 », a-t-il déclaré.


À ce titre, M. Brown a évoqué « une étape phénoménale » dans la lutte contre la malaria.  De manière générale, il a estimé que cette Réunion de haut niveau sur les OMD montrait que « pour la première fois, une telle coalition mondiale était formée, sous les auspices des Nations Unies, pour des engagements spécifiques, et pas seulement pour faire des déclarations ».  Il a rappelé que 90 pays ainsi que plusieurs dizaines de sociétés multinationales et d’organisations non gouvernementales (ONG) étaient rassemblés pour cet événement au Siège des Nations Unies.


Le Premier Ministre du Royaume-Uni a indiqué que près de 2 milliards de dollars avaient été dégagés pour la distribution d’une aide alimentaire d’urgence dans les pays de la corne de l’Afrique, et de produits tels que des graines et des engrais dans 30 pays prioritaires, à temps pour la prochaine saison des semences.


Il s’est félicité des « engagements majeurs » pris en faveur de l’éducation qui permettront d’amener à l’école 24 millions d’enfants d’ici à 2010, et qui « nous rapprochent toujours plus de l’objectif de fournir une éducation à chaque enfant du monde d’ici à 2015 », a-t-il déclaré.


Il a rappelé la formation d’une Équipe spéciale de haut niveau sur le financement innovant des systèmes de santé, et a annoncé des engagements à hauteur de 2 milliards de dollars dans ce domaine.


Bill Gates a, de son côté, souligné que les OMD agissaient comme des « catalyseurs incroyables qui définissent le rôle que doit jouer chaque institution appartenant aux Nations Unies, et la manière dont leurs efforts conjoints seront mesurés ».


Il a estimé que les événements tels que la Réunion de haut niveau organisée au Siège de l’ONU permettaient aux populations du monde entier d’être informées des mesures adoptées et des progrès réalisés.  « Il est ensuite plus facile pour les dirigeants politiques d’allouer des ressources et d’expliquer précisément leur pertinence », a-t-il expliqué.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.