Print
STAT/442
15 août 2007

LA NEUVIÈME CONFÉRENCE NATIONS UNIES SUR LA NORMALISATION DES NOMS GÉOGRAPHIQUES SE TIENDRA À NEW YORK DU 21 AU 31 AOÛT

15/08/2007
Communiqué de presse
STAT/442
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LA NEUVIÈME CONFÉRENCE NATIONS UNIES SUR LA NORMALISATION DES NOMS GÉOGRAPHIQUES SE TIENDRA À NEW YORK DU 21 AU 31 AOÛT


Elle aura pour objectif de promouvoir une utilisation plus précise et systématique des noms géographiques dans les communications aux niveaux national, régional et international


(Adapté de l’anglais)


NEW YORK, 17 août (Division des statistiques des Nations Unies) -- Les normes qui régissent l’utilisation des noms géographiques dans le monde entier afin de promouvoir leur utilisation systématique et précise sont essentielles pour répondre aux besoins quotidiens posés par la communication nationale, régionale et internationale, que cela soit au service du commerce, du transport et de l’administration ou des relations internationales et de la fourniture de l’aide humanitaire.


À l’occasion de la neuvième Conférence des Nations Unies sur la normalisation des noms géographiques, qui s’ouvre le 21 août au Siège de l’ONU à New York, près de 300 experts en provenance de 100 pays se réuniront jusqu’au 31 août pour discuter des questions importantes et des aspects techniques liés à la promotion et à la mise à disposition d’une utilisation précise et uniforme des noms géographiques.


La nécessité de disposer de données fiables, accessibles et qui font autorité, sur les noms géographiques offre « des opportunités importantes, mais également, pour la plupart d’entre eux, de nombreux défis et problèmes», reconnaît Helen Kerfoot, Présidente du Groupe d'experts des Nations Unies pour les noms géographiques (GENUNG).  Le Groupe d’experts se réunira les 20 et 31 août, juste avant et après la Conférence.


Outre la nécessité de trouver une solution aux problèmes techniques posés par la normalisation des noms géographiques et de formuler des recommandations sur les procédures à suivre, les experts étudieront les moyens de promouvoir l’utilisation de noms plus précis sur Internet et d’aider les pays en développement, en particulier l’Afrique subsaharienne, où la normalisation des noms géographiques est essentielle pour le développement économique et la lutte contre la pauvreté.


Un nouveau manuel de référence technique pour la normalisation des noms géographiques, rédigé par les trois groupes de travail du Groupe d’experts et publié par la Division des statistiques du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies, sera lancé lors de la Conférence en même temps qu’un prototype de base de données mondiale.  Celle-ci aura pour fonctions de recueillir, gérer et diffuser les noms des pays et des villes importantes du monde qui ont une population de plus de 100 000 habitants.


De plus amples informations sur la Conférence et le Groupe d’experts des Nations Unies pour les noms géographiques peuvent être trouvées sur le site Internet suivant: http://unstats.un.org/unsd/geoinfo.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.