BAN KI-MOON APPELLE À LUTTER CONTRE LA SÉCHERESSE ET LA DÉSERTIFICATION, DE FAÇON SYNERGIQUE, DANS LE CADRE D’UNE ACTION INTÉGRÉE POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR TOUS

SG/SM/11030-ENV/DEV/943
7 juin 2007

BAN KI-MOON APPELLE À LUTTER CONTRE LA SÉCHERESSE ET LA DÉSERTIFICATION, DE FAÇON SYNERGIQUE, DANS LE CADRE D’UNE ACTION INTÉGRÉE POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR TOUS

07/06/2007
Secrétaire général
SG/SM/11030
ENV/DEV/943
OBV/633
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON APPELLE À LUTTER CONTRE LA SÉCHERESSE ET LA DÉSERTIFICATION, DE FAÇON SYNERGIQUE, DANS LE CADRE D’UNE ACTION INTÉGRÉE POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR TOUS


Vous trouverez ci-après le texte du message du Secrétaire général de l’ONU publié à l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse, commémorée le 17 juin :


La désertification n’est pas seulement le plus grand problème écologique que connaît la planète; elle est aussi un obstacle de taille à la satisfaction des besoins fondamentaux de l’homme dans les zones arides. Elle compromet la santé et le bien-être de 1,2 milliard de personnes dans plus d’une centaine de pays.


Les habitants les plus pauvres de la planète sont aussi, pour beaucoup, ceux qui sont les plus directement touchés par la désertification. Deux tiers des pauvres habitent des zones arides, et la moitié vivent de la terre dans des régions où la dégradation de l’environnement est une menace pour la production agricole.


Les causes de la désertification sont diverses et complexes. La Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, adoptée il y a 13 ans jour pour jour, a pour objet d’encourager l’adoption de mesures concrètes dans le cadre de programmes locaux, nationaux, sous-régionaux et régionaux novateurs et de partenariats internationaux porteurs. Or, notre milieu continue de se détériorer à un rythme effrayant, ce qui a des incidences sociales et économiques graves. Il est de plus en plus urgent que la Convention, qui tient compte à la fois de l’environnement et du développement, soit effectivement appliquée.


Le thème retenu cette année pour la Journée mondiale, « Désertification et changements climatiques – Un même défi pour la planète », met l’accent sur le fait que les changements climatiques et la désertification ont de nombreux effets réciproques. Ce ne sont en fait que deux grandes manifestations du même problème qui, ensemble, risquent sérieusement de nous empêcher d’atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement d’ici à 2015.


À cause des rejets de gaz à effet de serre provenant de l’activité humaine, notre planète se réchauffe. Les effets des changements climatiques se font déjà sentir; de nombreuses régions en pâtissent dès à présent. Dans les zones arides, en particulier en Afrique, ils risquent d’aggraver encore la désertification, la sécheresse et l’insécurité alimentaire.


On pense que le réchauffement planétaire va rendre plus fréquents encore les phénomènes météorologiques extrêmes, tels que sécheresse et pluies diluviennes, ce qui aura un effet désastreux sur les sols déjà affaiblis. Le problème de la désertification empirera alors; la pauvreté gagnera du terrain, les migrations forcées se feront plus fréquentes et le risque de conflit croîtra dans les zones touchées. Mais si nous déployons des efforts concertés pour lutter contre la désertification, en remettant en état les terres dégradées, en freinant la disparition des sols et en restaurant le couvert végétal, nous contribuerons par la même occasion à réduire les effets des rejets de gaz à effet de serre, à accroître la résistance des pays touchés et à renforcer les moyens dont ceux-ci disposent pour s’adapter aux changements climatiques.


Saisissons donc l’occasion qu’offre cette Journée mondiale pour chercher le moyen de lutter contre la désertification et les changements climatiques de façon synergique, dans le cadre d’une action intégrée qui conduise à un développement durable pour tous.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.