LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME QUATRE NOUVEAUX MESSAGERS DE LA PAIX, LA PRINCESSE HAYA, DANIEL BARENBOIM, PAULO COELHO ET MIDORI GOTO

Note No. 6106
21 septembre 2007

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME QUATRE NOUVEAUX MESSAGERS DE LA PAIX, LA PRINCESSE HAYA, DANIEL BARENBOIM, PAULO COELHO ET MIDORI GOTO

21/09/2007
Communiqué de presse
Note No. 6106
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Note aux correspondants


LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME QUATRE NOUVEAUX MESSAGERS DE LA PAIX, LA PRINCESSE HAYA, DANIEL BARENBOIM, PAULO COELHO ET MIDORI GOTO


(Adapté de l’anglais)


Au cours de cette Journée internationale de la paix, le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, nommera aujourd’hui, 21 septembre, quatre nouveaux Messagers de la paix de l’ONU: Son Altesse royale la Princesse Haya bin Al Hussein de Jordanie, Première Dame de Dubaï, le chef d’orchestre israélo-argentin Daniel Barenboim, l’écrivain brésilien Paulo Coelho et à la violoniste américano-japonaise Midori Goto.


Les Messagers de la paix de l’ONU, qui étaient déjà au nombre de quatre, sont choisis parmi des personnalités du monde des arts, de la littérature, de la musique et du sport, pour participer à la sensibilisation dans le monde aux idéaux et activités des Nations Unies.


Connue pour son soutien aux causes humanitaires, la princesse Haya a déjà été Ambassadrice de bonne volonté pour le Programme alimentaire mondial, de 2005 à 2007.  À ce titre, elle s’est rendue au Malawi et en Éthiopie pour attirer l’attention sur la famine et ses conséquences dans ces deux pays.  Fille de l’ex- roi Hussein de Jordanie, la Princesse Haya réside à Dubaï avec son époux, Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, qui est Vice-Président et Premier Ministre des Émirats arabes unis.


La Princesse Haya, première femme arabe à avoir participé à des concours équestres aux niveaux régional, mondial et aux Jeux olympiques, est actuellement présidente de la Fédération équestre internationale et membre du Comité olympique international.  Elle a travaillé à la promotion de la santé, de l’éducation et du sport parmi les jeunes des mondes arabe et musulman.  En outre, elle préside le Conseil d’administration d’International Humanitarian City (IHC), un centre humanitaire créé par le Gouvernement de Dubaï.


En tant que Messager de la paix, la Princesse Haya se consacrera à la sensibilisation aux Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), en particulier l’élimination de l’extrême pauvreté et de la faim.  En acceptant cette tâche, la Princesse a considéré que ce devoir était un héritage de sa mère, la défunte Reine Alia, qui avait conçu la première organisation d’aide alimentaire dans le monde arabe « Tkiyet Um ali » que la Princesse avait pu mettre sur pied après la mort de sa mère.


Daniel Barenboim, chef d’orchestre et pianiste réputé, a donné ses premiers concerts sur la scène internationale à l’âge de 10 ans.  À la tête du Chicago Symphony Orchestra de 1991 à 1996, M. Barenboim est connu dans le monde entier et a travaillé avec plusieurs orchestres de grande renommée dont celui de l’Opéra de Berlin. 


En 1999, M. Barenboim a co-fondé, avec l’auteur et universitaire palestinien Edward Saïd, le West-Eastern Divan Orchestra.  Cet orchestre rassemble des jeunes musiciens venant d’Israël et de pays arabes, afin de permettre un dialogue entre les différentes cultures du Moyen-Orient.  Il a donné un concert mémorable à Ramallah en 2005 et joué à New York en 2006, au Siège des Nations Unies et au Carnegie Hall.


Récemment, M. Barenboim a lancé un projet d’éducation musicale dans les territoires palestiniens.  En tant que Messager de la paix, il continuera à promouvoir la paix et la tolérance par le biais d’un langage commun, la musique.  Empêché de se rendre à la cérémonie de la Journée internationale de la paix du fait d’engagements pris antérieurement, M. Barenboim a répondu à l’invitation du Secrétaire général en faisant remarquer que la musique apprend à s’exprimer pleinement tout en écoutant les autres.


Paulo Coelho, écrivain de renommée mondiale, auteur de « L’Alchimiste », a fondé au Brésil, avec sa femme Christina Oiticica, l’Institut Paulo Coelho qui œuvre en faveur des plus vulnérables de la société.  De par son action à l’UNESCO, en qualité de Conseiller spécial pour les dialogues interculturels et les convergences spirituelles, il est aussi un porte-parole du multiculturalisme.


Activiste depuis da jeunesse, M. Coelho poursuivra son action de promotion du dialogue interculturel en tant que Messager de la paix.  À plusieurs reprises, au plan international, il a été récompensé pour son œuvre qui a été traduite dans plus de 65 langues.


En choisissant M. Coelho, le Secrétaire général a reconnu son talent d’écrivain et sa capacité exceptionnelle à toucher la vie d’hommes et de femmes de toutes les régions du monde et de toutes les cultures.  M. Coelho, qui ne pourra pas lui non plus assister à la cérémonie de vendredi, s’est dit honoré par cette nomination.


La virtuose Midori Goto, violoniste américano-japonaise, a débuté sa carrière il y a 25 ans, à l’âge de 11 ans.  Musicienne hors pair, elle a lancé avec succès plusieurs initiatives pour développer le potentiel musical des enfants, dirigeant des classes pour des jeunes violonistes partout dans le monde.


En 1992, Mme Goto a fondé à New York Midori & Friends, organisation caritative qui permet chaque année à des milliers d’enfants issus des classes défavorisées de bénéficier de programmes d’éducation musicale.  Elle a depuis lors créé quatre autres organisations du même type aux États-Unis et au Japon.  Le Secrétaire général a jugé très convaincante la façon dont Mme Goto utilise l’éducation musicale pour renforcer le sens communautaire.


Mme Goto ne pourra pas non plus être présente demain mais s’est réjouie de cette occasion qui lui est donnée de soutenir les OMD, tant au travers de ses propres engagements communautaires qu’en collaboration avec les programmes des Nations Unies.


Les autres Messagers de la paix sont Jane Goodall, dans le domaine de l’environnement; Michael Douglas, qui s’occupe du désarmement, de la paix et de la sécurité; M. Yo-Yo Ma, pour le secteur de la jeunesse; ainsi qu’Elie Wiesel, qui s’occupe des droits de l’homme et de l’Holocauste.  Le ténor italien Luciano Pavarotti avait aussi ce titre depuis presque 10 ans lorsqu’il est décédé le 6 septembre dernier.  MM. Douglas et Wiesel, ainsi que Mme Goodall, assisteront demain à la cérémonie de la Journée internationale de la paix.


Pour plus d’informations sur le Programme des Messagers de la paix, contacter Kimberly Mann, Chef du Groupe de la sensibilisation, au +1 (212) 963-6835 (mann@un.org), ou Paula Green, au +1 (212) 963-0047 (greenp@un.org).  Vous pouvez également consulter le communiqué de presse Conf070921 et le site internet: http://www.un.org/french/sg/mop


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.