LE NOUVEAU REPRÉSENTANT PERMANENT DE SAO TOMÉ-ET-PRINCIPE AUPRÈS DES NATIONS UNIES PRÉSENTE SES LETTRES DE CRÉANCE

BIO/3761
27 avril 2006

LE NOUVEAU REPRÉSENTANT PERMANENT DE SAO TOMÉ-ET-PRINCIPE AUPRÈS DES NATIONS UNIES PRÉSENTE SES LETTRES DE CRÉANCE

27 avril 2006
Communiqué de presse
BIO/3761
Department of Public Information • News and Media Division • New York

Notice biographique


LE NOUVEAU REPRÉSENTANT PERMANENT DE SAO TOMÉ-ET-PRINCIPE AUPRÈS DES NATIONS UNIES PRÉSENTE SES LETTRES DE CRÉANCE


(Rédigé sur la base d’informations transmises

par le Service du protocole et de la liaison)


Le nouveau Représentant permanent de Sao Tomé-et-Principe auprès des Nations Unies, M. Ovidio Manuel Barbosa Pequeño, a présenté aujourd’hui ses lettres de créance au Secrétaire général de l’ONU, M. Kofi Annan. 


Avant cette nomination, M. Pequeño, qui est également accrédité aux États-Unis, au Canada et au Brésil, avait été le Ministre des affaires étrangères de son pays et ce, depuis avril 2004.  Entre décembre 1999 et avril 2004, il a été Ambassadeur à Taïwan (République de Chine). 


Journaliste de formation, M. Pequeño a dirigé l’antenne de la Voix de l’Amérique en Angola en 1998/1999 et a été rédacteur en chef de ce service à Washington, D.C., de 1990 à 2000. 


Lors d’une nomination diplomatique antérieure, il avait été accrédité au Canada alors qu’il exerçait les fonctions de premier secrétaire en poste auprès de la Mission permanente de Sao Tomé-et-Principe aux Nations Unies entre 1983 et 1990.  Préalablement à cette nomination, il était Directeur des affaires économiques internationales ainsi que Chef du Département de l’information au Ministère de l’information et des affaires culturelles. 


Né en 1954, M. Pequeño a reçu une formation à l’Université Pacific Western ainsi qu’à l’Institute of Technology de New York, deux centres d’enseignement situés aux États-unis.


Il est marié.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.