CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE À L’APPUI DE LA PAIX AU MOYEN-ORIENT, PARIS, 12 ET 13 JUILLET

AG/PAL/986
11 Juillet 2005

CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE À L’APPUI DE LA PAIX AU MOYEN-ORIENT, PARIS, 12 ET 13 JUILLET

11/07/2005
Communiqué de presse
AG/PAL/986


CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE À L’APPUI DE LA PAIX AU MOYEN-ORIENT, PARIS, 12 ET 13 JUILLET


(Publié tel que reçu)


Paris, le 9 juillet -- La Conférence internationale de la société civile à l’appui de la paix au Moyen-Orient se tiendra les 12 et 13 juillet 2005 au Siège de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture à Paris, sous l’égide du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien que l’Assemblée générale a chargé d’organiser une telle manifestation dans ses résolutions 59/28 et 59/29 du 1er décembre 2004.


La Conférence fera fond sur les résultats positifs des conférences internationales de la société civile organisées précédemment sous les auspices de l’Organisation des Nations Unies et sera axée sur la situation qui règne actuellement dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, ainsi que sur l’appui que la société civile apporte aux initiatives de paix actuelles. Elle offrira aux organisations de la société civile de toutes les régions du monde l’occasion de discuter de la situation sur le terrain, de formuler des propositions concrètes visant à appuyer la paix au Moyen-Orient et de coordonner leurs activités. Des experts seront invités à faire des exposés sur divers aspects du rôle de la société civile dans la promotion d’un règlement pacifique de la question de Palestine. Des représentants d’organisations non gouvernementales (ONG) et d’autres participants auront la possibilité de débattre de questions présentant un intérêt particulier pour les organisations de la société civile. Un plan d’action doit être adopté à l’issue de la Conférence. Les langues de travail de celle-ci seront l’anglais et le français.


La séance d’ouverture aura lieu le mardi 12 juillet 2005 à 10 heures dans la salle de conférence IV du bâtiment de l’UNESCO. Il est prévu que les personnalités suivantes fassent des déclarations : Sergei Ordzhonikidze, Directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève, représentant le Secrétaire général de l’ONU; Ravan A. G. Farhâdi, Chef de la délégation du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien; Hind Khoury, Secrétaire d’État de l’Autorité palestinienne; Phyllis Bennis, Coprésidente du Réseau international de coordination pour la Palestine. Puis des représentants de gouvernements, d’organisations intergouvernementales et d’organes et organismes des Nations Unies seront invités à prendre la parole. Suivront des séances plénières qui donneront lieu à des présentations d’experts. Chacune de ces séances comportera un débat. Deux séries d’ateliers permettront à des représentants d’ONG de discuter des activités, projets et préoccupations de la société civile. L’anglais et le français seront les langues officielles de la Conférence et, dans la mesure du possible, les documents seront disponibles dans ces deux langues.


La première séance plénière, qui portera sur le thème « La situation actuelle sur le terrain et les activités de la société civile » sera ouverte le mardi 12 juillet à 11 heures. Elle se penchera sur les réalités auxquelles le peuple palestinien se trouve confronté et examinera les activités d’ONG palestiniennes et du camp de la paix israélien ainsi que les initiatives d’ONG internationales. On y entendra les experts suivants : Jad Isaac, Directeur général de l’Institut de recherche appliquée de Jérusalem; Gabi Baramki, Président du Conseil palestinien pour la paix et la justice; Adi Dagan, porte-parole de Coalition des femmes pour une paix juste; Achin Vanaik, professeur de relations internationales et de politique mondiale à l’Université de Delhi.


Un documentaire « Rachel Corrie – An American Conscience » sera projeté à l’issue de cette séance.


Des ateliers consacrés aux stratégies visant à consolider et élargir la base, à mobiliser l’opinion publique et susciter l’intérêt des gouvernements se tiendront de 15 heures à 18 heures dans les salles de conférence III, VI et XI. Ils seront animés par les spécialistes suivants : Bernard Ravenel, Président de la Plate-forme des ONG françaises pour la Palestine; Ram Karthigasu, Directeur exécutif de Peace Malaysia; Yonathan Mendel, Coordonnateur des interventions de Physicians for Human Rights (Israël); Luisa Sirvent, Secrétaire générale de la Fédération espagnole des associations de défense et de promotion des droits de l’homme.


La deuxième série d’ateliers se tiendra de 10 heures à 13 heures le mercredi 13 juillet dans les salles de conférence III, VI et XI et portera sur les thèmes ci-après : « L’appui de la société civile européenne à la paix au Moyen-Orient », « La coopération avec l’Organisation des Nations Unies (Assemblée générale, Conseil de sécurité, commissions, Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, UNRWA, PNUD, Bureau de la coordination des affaires humanitaires, UNESCO et autres) » et « Campagnes d’appui à la paix au Moyen-Orient ». Ces ateliers seront animés par les spécialistes suivants : Pierre Galand, sénateur au Parlement belge et Président du Comité de coordination européen pour des ONG sur la question de Palestine; Rema Jamous Imseis, juriste au Bureau du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient; Elizabeth Sime, Directrice régionale de CARE International; Omar Barghouti, analyste politique palestinien indépendant.


La seconde séance plénière, qui sera consacrée au thème « Renforcement des initiatives de la société civile », sera ouverte à 15 heures le mercredi 13 juillet. Experts et participants entendront les rapports des ateliers, étudieront la question de la mise en place d’un réseau mondial de mouvements nationaux et régionaux, examineront les activités menées par la société civile en 2004 et en 2005 et débattront d’un nouveau plan d’action. Parmi les orateurs, on comptera Pierre Galand, sénateur au Parlement belge et Président du Comité de coordination européen pour des ONG sur la question de Palestine; Na’eem Jeenah, Président du Mouvement des jeunes musulmans et porte-parole du Comité sud-africain de solidarité avec la Palestine; Phyllis Bennis, analyste politique à l’Institute for Policy Studies et Coprésidente du Réseau international de coordination pour la Palestine; Raji Sourani, Directeur général du Centre palestinien des droits de l’homme.


La séance de clôture de la Conférence aura lieu le mercredi 13 juillet à 17 h 30. Le Plan d’action y sera adopté. Le rapport de la Conférence paraîtra en tant que publication de la Division des droits des Palestiniens du Secrétariat de l’ONU.


Des invitations à participer à la Conférence ont été envoyées aux organisations de la société civile qui figurent sur la liste de diffusion de la Division des droits des Palestiniens. Gouvernements, organisations intergouvernementales et organismes des Nations Unies ont été invités à participer aux travaux de la Conférence en qualité d’observateurs. Les séances plénières de la Conférence seront diffusées en direct sur le Web à l’adresse suivante : <mms://stream.unesco.org/un-peace/livehd.wmv>. Les enregistrements seront archivés et mis à disposition sur l’Internet.


Les participants sont priés de s’inscrire auprès du Secrétariat, soit dans le bureau qui lui est réservé, soit avant de pénétrer dans la salle de conférence. Les inscriptions auront lieu le lundi 11 juillet de 10 heures à 18 heures et le mardi 12 juillet à partir de 9 heures. Le Secrétariat se trouve dans le bureau A12-A13 et peut être joint par téléphone au +33 1 4568 5040 ou par télécopie au +33 1 4568 5372.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.