AU NOM DES NATIONS UNIES, LA VICE-SECRETAIRE GENERALE DE L’ONU ACCEPTE LA SCULPTURE OFFERTE PAR LA POLOGNE

DSG/SM/205
25 septembre 2003

AU NOM DES NATIONS UNIES, LA VICE-SECRETAIRE GENERALE DE L’ONU ACCEPTE LA SCULPTURE OFFERTE PAR LA POLOGNE

25/09/03
Communiqué de presse
DSG/SM/205


                                                            HQ/624


AU NOM DES NATIONS UNIES, LA VICE-SECRETAIRE GENERALE DE L’ONU ACCEPTE LA SCULPTURE OFFERTE PAR LA POLOGNE


On trouvera ci-après le mot de remerciement que la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Mme Louise Fréchette, a adressé à la Pologne lors de la réception d’une sculpture offerte par ce pays:


Je suis heureuse et fière d’accepter au nom des Nations Unies, ce cadeau de la part du Gouvernement et du peuple polonais.  A travers cette sculpture, la Pologne a immortalisé un moment décisif de notre histoire: le jour de la naissance des Nations Unies, à l’occasion duquel l’un des artistes les plus doués de la Pologne a fait parler la musique pour son pays.  Le fait qu’Arthur Rubinstein ait utilisé son talent ce jour-là en dit long sur la contribution de votre pays au reste du monde.  Il s’agit d’une contribution de l’art et de la culture, de la pensée novatrice, des valeurs primordiales à l’humanité, de leadership et de la solidarité.


Depuis ce jour à San Francisco, il y a presque 60 ans, la Pologne n’a cessé de jouer un rôle constructif au sein des Nations Unies – en tant que contributeur aux opérations de maintien de la paix; porte-parole des jeunes démocraties et des pays à économie en transition, et promoteur du dialogue et de la compréhension entre les peuples de la planète.  Dans ces conditions, il n’est qu’approprié de placer la sculpture illustrant Arthur Rubinstein et son piano à l’entrée des délégués des Nations Unies, pour accueillir les représentants de chaque nation qui arrivent tous les jours pour débattre des défis de notre époque.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.