LA SITUATION A JENINE EST "EPOUVANTABLE", DECLARE LE COORDONNATEUR SPECIAL DE L'ONU POUR LE MOYEN-ORIENT

NOTE5727
16 avril 2002

LA SITUATION A JENINE EST "EPOUVANTABLE", DECLARE LE COORDONNATEUR SPECIAL DE L'ONU POUR LE MOYEN-ORIENT

16/04/2002
Communiqué de presse
NOTE5727


Note aux correspondants                                     Note No. 5727

                                                            16 avril 2002


LA SITUATION A JENINE EST "EPOUVANTABLE", DECLARE LE COORDONNATEUR SPECIAL DE L'ONU POUR LE MOYEN-ORIENT


Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus du Moyen-Orient, M. Terje Roed Larsen, a commenté aujourd'hui la situation à Jénine.  M. Roed Larsen a dit que l'accès au camp a été accordé aujourd'hui à deux camions de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) et à deux véhicules du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).  L'UNRWA a pu distribuer 20 tonnes de nourriture, ce qui équivaut à une journée de consommation pour 150 familles, et une quantité d'eau limitée, a-t-il dit, et une équipe du CICR a pu fournir une assistance médicale d'urgence.  La sécurité a été un problème majeur étant donné le niveau élevé de présence de munitions non explosées et la possibilité d'explosifs piégés et d'immeubles endommagés instables.  M. Roed Larsen a dit que la situation à l'intérieur du camp était épouvantable et nécessite une réponse sur une échelle beaucoup plus grande que ce qui a jusqu'à maintenant été possible.  Il a déclaré qu'il était impératif, au plan humanitaire, de prendre toutes les mesures possibles pour sauver des vies humaines.


M. Roed Larsen a dit qu'il y avait trois besoins immédiats:


Premièrement, lever le couvre-feu et donner une liberté de mouvement à la fois aux civils et aux travailleurs humanitaires.  Deuxièmement, élargir l'assistance que peuvent offrir les forces de défenses d'Israël (IDF) aux travailleurs humanitaires, à la fois en termes de fourniture d'équipements et en termes de collaboration pour la sécurité, et troisièmement, faciliter un approvisionnement en eau et en nourriture à grande échelle aux populations qui sont dans le besoin.


M. Roed Larsen a appelé le Gouvernement d'Israël à fournir la plus grande coopération possible à l'UNRWA et au CICR dans le respect des obligations qui sont les siennes conformément au droit humanitaire international, et ceci, aussi bien à Jénine que dans le reste de la Cisjordanie.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.