LE SECRETAIRE GENERAL NOMMERA LA PRIMATOLOGUE ET ENVIRONNEMENTALISTE JANE GOODALL, MESSAGERE DE LA PAIX

NOTE5726
15 avril 2002

LE SECRETAIRE GENERAL NOMMERA LA PRIMATOLOGUE ET ENVIRONNEMENTALISTE JANE GOODALL, MESSAGERE DE LA PAIX

15/04/2002
Communiqué de presse
NOTE5726


Note aux correspondants                                     Note No. 5726

                                                            15 avril 2002


LE SECRETAIRE GENERAL NOMMERA LA PRIMATOLOGUE ET ENVIRONNEMENTALISTE JANE GOODALL, MESSAGERE DE LA PAIX


Mardi 16 avril, le Secrétaire général Kofi Annan nommera Jane Goodall, célèbre primatologue et environnementaliste, comme messagère de la paix.  Le Docteur Goodall, citoyenne du Royaume-Uni et de la Tanzanie, est réputée pour ses recherches pionnières avec des chimpanzés en Tanzanie au cours des 42 dernières années.  En hommage à cette exceptionnelle contribution du Docteur Goodall dans l'avancement des recherches, de l'éducation et la promotion des questions environnementales, le Secrétaire général l'a nommée membre du Groupe consultatif chargé de prendre part à la promotion des objectifs du Sommet mondial sur le développement durable qui se tiendra à Johannesburg en septembre 2002.  Une des missions de ce groupe est également de promouvoir de nouvelles approches en matière de développement durable.


En 1977, le Docteur Goodall a mis en place l'Institut Jane Goodall en vue de soutenir les recherches sur les primates menées par le Centre de recherche Gombre Stream en Tanzanie, mais aussi d'autres recherches environnementales ou programmes d'éducation et de préservation.  Ayant son siège à Silver Spring dans le Maryland, l'Institut Jane Goodall est constitué d'un réseau d'instituts répartis dans 13 pays.  Les programmes de cet institut incluent notamment un programme de préservation et de développement durable concernant 33 villages situés autour du Lac Tanganyika, dans le domaine de la santé, de l'éducation, ou encore de la productivité agricole.


La nomination comme messagère de la paix des Nations Unies donne une nouvelle dimension à la contribution du Docteur Jane Goodall au développement durable au niveau mondial.  Celle qui a travaillé sur les problèmes qui menacent les chimpanzés et d'autres problèmes environnementaux garde espoir que l'humanité saura résoudre les problèmes qu'elle a imposés à notre planète.


Elle est par ailleurs l'auteur de plusieurs publications avec notamment "Africa in my Blood" et "Beyond innocence" ou encore l'autobiographie spirituelle·"Reason for Hope".  "Chimpanzees of Gombe: Patterns of Behaviour" relatant ses travaux sur les chimpanzés est présenté comme le couronnement et le point culminant de sa carrière.  En 2001, elle s'est vue décerner le 3ème Prix Gandhi pour la non-violence, par le Mouvement mondial pour la non-violence.


Depuis 1997, le Secrétaire général Kofi Annan a nommé de nombreuses personnalités à cette fonction de messager de la paix: Mohammed Ali, Vijay Amritraj, Anna Cataldi, Michael Douglas, Enrico Macias, Wynton Marsalis, Luciano Pavarotti et Elie Weisel.  Ce sont en général des personnalités qui possèdent une notoriété mondiale et des talents reconnus de tous dans le domaine de l'art, de la littérature, de la musique, et du sport, et qui ont accepté d'apporter leur contribution pour attirer l'attention mondiale sur les travaux des Nations Unies.  La nomination de Mme Goodall ajoute une dimension scientifique à cette gamme de contributions de personnalités de grande notoriété.


Les correspondants qui souhaitent interviewer Mme Goodall peuvent contacter Mme Yvonne Acosta au (212) 963 7214.  Pour les questions liées à l'accréditation presse, on peut contacter Mme Sonia Lecca au (212) 963 6934.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.