LA DESERTIFICATION ET LA SECHERESSE MENACENT LA VIE DE PLUS D’UN MILLIARD DE PERSONNES

SG/SM/7839
8 juin 2001

LA DESERTIFICATION ET LA SECHERESSE MENACENT LA VIE DE PLUS D’UN MILLIARD DE PERSONNES

08/06/2001
Communiqué de presse
SG/SM/7839


                                                            ENV/DEV/585


LA DESERTIFICATION ET LA SECHERESSE MENACENT LA VIE DE PLUS D’UN MILLIARD DE PERSONNES


Veuillez trouver ci-après le message du Secrétaire général, M. Kofi annan, à l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse le 17 juin 2001 :


La sécheresse et la désertification menacent les moyens d’existence de plus d’un milliard de personnes dans plus de 110 pays. L’année dernière encore, des centaines de milliers de paysans d’Afrique de l’Est ont dû abandonner leurs terres rendues incultivables par la sécheresse. De gigantesques incendies ont dévoré des millions d’hectares de forêts en Amérique et dans le sud de l’Europe, tandis que de violentes tempêtes de sable ravageaient d’immenses étendues en Asie du

Nord-Est.


La Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification a été adoptée il y a sept ans, jour pour jour, afin de tenter de porter remède à ce fléau.  Elle constitue le cadre de toutes les activités destinées à combattre la désertification et à atténuer les effets de la sécheresse. Face à l’ampleur colossale de ces deux tâches, de nombreux pays en développement ont élaboré des programmes d’action nationaux visant à coordonner leurs efforts.


Mais la mobilisation des ressources financières requises pour mener ce combat contre la désertification et la sécheresse reste un obstacle majeur pour beaucoup d’entre eux. Je constate avec plaisir que les États membres s’accordent de plus en plus sur la nécessité de mettre en place un mécanisme financier fiable pour aider ces pays à appliquer la Convention de manière systématique et efficace. Il est également rassurant de savoir que le Conseil d’administration du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) appuie fermement le renforcement des programmes de lutte contre la dégradation des terres, y compris la désertification et le déboisement.


Nous devons saisir l’occasion que nous offre cette journée pour réaffirmer notre adhésion aux objectifs de la Convention sur la lutte contre la désertification et nous engager de nouveau à surmonter les obstacles qui entravent le développement durable pour tous.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.