Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur Haïti

SC/12290
18 March 2016

Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur Haïti

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de mars, M. Ismael Abraão Gaspar Martins (Angola):

Les membres du Conseil de sécurité se sont déclarés vivement préoccupés par le fait que le second tour de scrutin reste suspendu à Haïti et ont demandé que le cycle électoral soit mené à terme sans plus tarder pour que les Haïtiens puissent désigner leurs représentants dans le cadre d’élections libres, régulières, ouvertes à tous et transparentes.

Les membres du Conseil ont pris note de l’accord politique du 5 février, qui établit un plan d’action dirigé et contrôlé par les Haïtiens en vue d’un achèvement rapide du cycle électoral.  Ils ont vivement encouragé tous les acteurs haïtiens concernés à adhérer à l’accord et à en appliquer les dispositions dans les délais prescrits et souligné qu’il importait, en ce sens, de rétablir officiellement le Conseil électoral provisoire.

Les membres du Conseil ont également pris note du nombre croissant de difficultés que rencontre Haïti et qui ne pourront se régler que dans le cadre d’une coordination étroite entre un gouvernement démocratiquement élu et les partenaires internationaux du pays.

Les membres du Conseil ont de nouveau condamné fermement toute tentative de déstabilisation du processus électoral, notamment par la violence, et prié instamment tous les candidats, leurs sympathisants, les partis et les autres acteurs politiques de rester calmes, de s’abstenir de tout acte de violence et de toute action qui pourrait perturber davantage le processus électoral et la stabilité politique, et de régler les éventuels différends électoraux par des échanges constructifs dans le cadre des mécanismes juridiques applicables.  Ils ont également prié le Gouvernement haïtien de demander à ceux qui commettraient des actes de violence d’en rendre compte.

Les membres du Conseil ont salué les efforts déployés par la Police nationale d’Haïti, avec l’aide de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), pour préserver la paix et protéger la population civile.

Les membres du Conseil ont également salué les efforts continus que déploient les Nations Unies, d’autres organismes multilatéraux, les organisations régionales et les États Membres de l’Organisation pour répondre aux besoins essentiels d’Haïti.

Les membres du Conseil ont exprimé leur intention de continuer de suivre de près la situation en Haïti.

For information media. Not an official record.