Radio des Nations Unies

Juillet 2008
D L M M J V S
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Services

 24 Juillet 2008

La juge sud-africaine Navanethem Pillay succède à Louis Arbour

Elle a 67 ans et est Sud-Africaine. Navanethem Pillay vient d'être nommée par Ban Ki-moon, au titre de Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme.

Succédant à la Canadienne Louise Arbour, qui, comme ses prédécesseurs, n'a pas souhaité prolonger son mandat de quatre ans, la nouvelle Haut Commissaire va au-devant d'une tâche difficile. Elle héritera certes d'un Haut-Commissariat dont le budget a quasiment doublé et dont la présence sur le terrain s'est considérablement renforcée. Mais elle devra aussi contenir les attaques croissantes de certains Etats membres du Conseil des droits de l'homme pour réduire son indépendance. Elle aura aussi la redoutable tâche de défendre l'universalité des droits humains lors de la Conférence d'examen de Durban sur le racisme, qui se tiendra à Genève du 20 au 24 avril 2009.

Née dans la province sud-africaine du Natal. Navanethem Pillay a été la première femme dans sa famille à rejoindre les bancs universitaires, et décrocher un diplôme de droit. Elle a présidé le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). Taina Bienaimé, Directrice exécutive, d'Equality Now, a travaillé aux côtés de Navanethem Pillay qu'elle connaît bien: "remarquable avocate de détenus de l'apartheid. Elle a par ailleurs imposé une nouvelle norme au Tribunal pénal international pour le Rwanda en parlant des viols comme d'une arme de guerre", confie-t-elle à Cristina Silveiro. Entretien.

(Extrait sonore : Taina Bienaimé, Directrice exécutive, d'Equality Now ; propos recueillis par Cristina Silveiro)