D’ici à cinq ans, chaque habitant de la planète devrait être protégé par des systèmes d’alerte précoce contre les phénomènes météorologiques extrêmes et les changements climatiques, d’après un nouvel objectif ambitieux annoncé mercredi par l’ONU à l’occasion de la Journée météorologique mondiale.

Lire l'article ICI.