Nobel Peace Prize

All the UN winners of the Nobel Peace Prize belong to this section

L’Ambassadeur Nasrollah Entezam (à droite), élu président de la 5e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, félicite le Dr. Ralph J. Bunche, directeur principal du Département de la tutelle, qui a récemment reçu le prix Nobel de la paix.

Ralph Bunche, médiateur des Nations Unies en Palestine durant le conflit arabo-israélien de 1948

Ralph Bunche fût le premier Américain et personne de couleur à recevoir le prix Nobel en 1950 pour son travail de médiateur aux Nations Unies pendant le conflit Palestinien. Il se désignait lui-même un « incurable optimiste ». 

Un ancien réfugié et sa famille se dirigent vers l’une des nouvelles maisons qui leur a été assignée à Vigla, en Grèce.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR)

Le HCR « nous montre que l’étranger est l’un d’entre nous; il nous aide à comprendre que la compassion envers les êtres humains, même s’ils sont séparés de nous par des frontières nationales, est la base sur laquelle une paix durable doit être construite ».

Une jeune Afghane, élève d’une des nombreuses écoles communautaires soutenues par le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) dans le but de rendre l’éducation accessible à tous les enfants.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF)

En remettant la distinction à l’UNICEF, le Comité du prix Nobel affirmait que tout le monde avait compris le langage du Fonds et que même les plus sceptiques étaient obligés d’admettre que cette institution avait prouvé sur le terrain que la compassion ne connaît pas de frontières nationales.

L’Organisation internationale du Travail (OIT)

Le Comité du prix Nobel a expliqué l'attribution de cette distinction à l'OIT par le fait que l'Organisation aurait pour tâche principale de veiller à ce que le monde nouveau soit fondé sur la justice; en d'autres termes, de mettre en œuvre son principe fondateur « Si vis pacem, cole justiciam (si vous désirez la paix, cultivez la justice). »

Un travailleur humanitaire du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés remet une couverture à une victime du cyclone Nargis, au Myanmar.

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés

De l’avis du Comité du prix Nobel, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, en dépit de nombreux obstacles politiques rencontrés, avait accompli un travail considérable pour venir en aide aux réfugiés.

Les Casques bleus des Nations Unies pendant la cérémonie de la Journée internationale des Casques bleus à Genève, en Suisse.

Les forces de maintien de la paix des Nations Unies

Le Comité Nobel norvégien a justifié son choix par le fait que : « les forces de maintien de la paix des Nations Unies ont, dans des conditions extrêmement difficiles, contribué à réduire les tensions dans des situations où un armistice avait été négocié mais où il n’avait pas encore été conclu de traité de paix. »

L'ONU et le Secrétaire général Kofi Annan

L’ONU et son Secrétaire général Kofi Annan avaient été choisis « […] pour leurs efforts en faveur d’un monde mieux organisé et plus pacifique. »

Le Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Mohamed ElBaradei, s'addresse à l'Assemblée générale.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et son Directeur général, Mohamed ElBaradei

Le Comité Nobel norvégien a décidé d’attribuer à l’AIEA et à son Directeur général, Mohamed ElBaradei, le prix Nobel de la paix pour l’année 2005.

Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) et Albert Arnold (Al) Gore Jr.

Le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) et Albert Arnold (Al) Gore Jr. ont reçu le prix Nobel de la paix pour leurs efforts de collecte et de diffusion des connaissances sur les changements climatiques provoqués par l'homme, et pour poser les fondements des mesures nécessaires pour lutter contre ces changements.

L'ONU et le prix Nobel de la paix

En 60 ans, l'Organisation des Nations Unies, ses institutions spécialisées et ses fonctionnaires ont reçu onze prix Nobel de la paix, dont deux pour le seul Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Deux Secrétaires généraux, Dag Hammarskjöld et Kofi Annan, ont été honorés par le jury norvégien du Nobel pour leur œuvre.

Photo : Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC)
Le Directeur général de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), Ahmet Üzümcü, s'addresse aux médias après recevoir le prix Nobel de la paix, le 11 octobre 2013.

Organisation pour l'interdiction des armes chimique (OIAC)

Le prix Nobel de la paix 2013 a été attribué à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimique (OIAC).

Drupal template developed by DGC Web Services Section and Digital Soutions and Support Unit