Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)

Silhouette of a man among trees.

Il est urgent d'agir pour sauvegarder la biodiversité des forêts mondiales face aux niveaux élevés de déforestation et de dégradation, souligne la dernière édition du rapport sur la situation des forêts du monde, produit par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE). La crise du COVID-19 a mis en lumière l'importance de conserver et d'utiliser de manière durable la nature car la santé des populations est intrinsèquement liée à la santé des écosystèmes.

Steaming tea being poured from a metal tea kettle.

Célébrons cette boisson populaire qui est importante pour les agriculteurs, le développement et la culture! Le thé est la boisson la plus souvent consommée dans le monde après l'eau.

Two people among plants that reach their waists.

La production et la transformation du thé constituent l’une des principales sources de revenus pour des millions de familles dans les pays en développement, ainsi que le principal moyen de subsistance pour les familles les plus pauvres des pays les moins avancés. Le 21 mars est la Journée internationale du thé. Elle permet de sensibiliser le public à l’importance que revêt le thé dans le développement rural et assurer des moyens de subsistance durables. Il s'agit aussi d’encourager la mise en place d’actions collectives et de mesures favorables à une production et une consommation durables de thé.

Close-up of a bee

Les abeilles et les autres pollinisateurs, tels que les papillons, les chauves-souris et les colibris, sont de plus en plus menacés par les activités humaines. La pollinisation est cependant un processus fondamental pour la survie des écosystèmes car de lui dépendent la reproduction de près de 90% des plantes sauvages à fleurs du monde, ainsi que 75% des cultures vivirères et 35% des terres agricoles à l’échelle de la planète. Non seulement les pollinisateurs contribuent directement à la sécurité alimentaire, mais ils constituent aussi des leviers essentiels pour la conservation de la biodiversité. Ce 20 mai, découvrez ce que vous pouvez faire pour protéger les pollinisateurs et participez à notre événement en ligne pour en savoir plus sur l'apiculture au temps de la COVID-19 !

Close-up of a bee

Les abeilles et les autres pollinisateurs, tels que les papillons, les chauves-souris et les colibris, sont de plus en plus menacés par les activités humaines. La pollinisation est cependant un processus fondamental pour la survie des écosystèmes car de lui dépendent la reproduction de près de 90% des plantes sauvages à fleurs du monde, ainsi que 75% des cultures vivirères et 35% des terres agricoles à l’échelle de la planète. Non seulement les pollinisateurs contribuent directement à la sécurité alimentaire, mais ils constituent aussi des leviers essentiels pour la conservation de la biodiversité. Ce 20 mai, découvrez ce que vous pouvez faire pour protéger les pollinisateurs et participez à notre événement en ligne pour en savoir plus sur l'apiculture au temps de la COVID-19 !

desert locust

Les recrudescences de criquets pèlerins ne sont pas un phénomène nouveau. Le criquet pèlerin est l'un des plus anciens ravageurs migrateurs du monde et a ravagé les cultures à travers la planète pendant des siècles. Capable de manger son propre poids en nourriture, cet insecte ne doit jamais être sous-estimé.

Man walking along field with irrigation system.

La routine n'est plus la même pour les agriculteurs et pêcheurs d'El Palmar, en Espagne, qui s'adaptent aux changements provoqués par la pandémie de COVID-19 et aux restrictions mises en place. El Palmar est une petite localité, située dans la partie sud du territoire de L'Horta, un système d'irrigation déclaré Système ingénieux du patrimoine agricole mondial (SIPAM) par l' Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). La région  fournit une alimentation saine à un million et demi de Valenciens.

Depuis des siècles, les bergers nomades parcourent chaque année des centaines de kilomètres à travers le Sahel en quête de pâturages pour le bétail, comme ces bergers mauritaniens qui se déplacent fréquemment vers le Mali et le Sénégal.

A man sits on top of sacs of food on a truck bed.

La pandémie de COVID-19 menace de créer une pénurie alimentaire pour des centaines de millions de personnes dans le monde, principalement en Afrique, souligne Programme alimentaire mondial (PAM), agence des Nations Unies en première ligne dans le combat contre l’insécurité alimentaire et la faim.

Newly planted field of greens.

L'augmentation de la population, l'accroissement de la demande alimentaire et les changements d'utilisation des terres ont dégradé environ 33 % des sols de la planète. C’est à nous, maintenant, de trouver des solutions innovantes pour les protéger. De nouvelles avancées dans l’analyse des sols pourraient améliorer les performances de notre système alimentaire.

Rapport mondial sur les crises alimentaires 2020

Avant même le début de la pandémie de COVID-19, des milliers de personnes souffraient déjà la faim. En ces temps de changements rapides, les difficultés auxquelles ces populations doivent faire face augmentent, et une action mondiale concertée est nécessaire.

Fishing boats at port.

Le plus grand port de pêche d'Europe, celui de Vigo, en Espagne, doit se battre pour poursuivre ses activités pendant la pandémie COVID-19. 

Men in full hazmat gear and facial masks.

L’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) est en train de redoubler ses efforts pour fournir aux populations plus vulnérables, comme celles rurales, un soutien financier et alimentaire accru pour faire face à la nouvelle pandémie de la COVID-19.

Mother and son in front of vegetable garden

En 2017, la FAO a lancé un projet pilote dans la région de Jalal-Abad au Kirghizistan. L’objectif était de développer les moyens d’existence et les revenus mais aussi la nutrition. La participation à ce projet a été un véritable tournant dans la vie de Bermet et de sa famille.

husband and wife work on gemstones with machine

Il n’y a pas si longtemps, Abolghasem, 36 ans, résidant de la ville de Seh Qale, dans la province du Khorassan méridional (est de l’Iran), allait à la mine extraire les pierres noires qui servent à orner les rues pavées des villes. Il a suivi depuis une formation de lapidaire (taille des pierres semi-précieuses), proposée dans le cadre du projet de la FAO de remise en état des paysages forestiers et des terres dégradées. Il a également reçu un prêt octroyé par le fonds communautaire du village, aussi soutenu par le projet de la FAO.