Interventions sanitaires

A woman wearing a facemask holds a baby.

Ce rapport présente des résultats sur la main-d’œuvre en santé sexuelle, reproductive, maternelle, néonatale et adolescente (SSRMNA) de 194 pays. Il montre les progrès et les tendances depuis la première édition de 2011, et identifie les obstacles et les défis pour les progressions à venir. Cette analyse démontre qu'il y a une pénurie mondiale de 1,1 million de travailleurs SSRMNA, la plus grande pénurie (900 000) concernant les sages-femmes.

A woman is receiving vaccination and she has a wide happy grin.

La COVID-19 a démontré que non seulement les virus ne connaissent pas de frontières, mais qu'ils ne font pas non plus de différence en fonction du statut d'immigration. Ne pas prendre en compte les migrants dans nos efforts de vaccination nuirait à l'efficacité de ces campagnes et rendrait difficile l’éradication de la pandémie.

Portrait of a man with a mask and a face shield.

Des traceurs de contacts sont recrutés, formés et déployés en urgence. Ils sont chargés d’identifier ceux qui ont été en contact avec des personnes infectées.

A man helps another put on protective goggles.

Encore relativement épargnées au début du mois, l’Amérique latine et les Caraïbes sont à leur tour durement frappées par la pandémie de COVID-19. Devant la montée en flèche des contaminations, les Nations Unies appuient les efforts nationaux destinés à soutenir des systèmes de santé soumis à rude épreuve et s’emploient à alléger les impacts socio-économiques sur les populations les plus vulnérables.

A peacekeeper attending a woman in East Darfur.

Le Secrétaire général de l’ONU s’est dit profondément reconnaissant envers toutes les personnes qui travaillent, 24 heures sur 24, en prenant des risques pour lutter contre les ravages de la pandémie de COVID-19, en particulier les professionnels de la santé. Pour appuyer leurs efforts sans relâche, l’ONU mise aussi sur l’innovation technologique afin de freiner la propagation du virus. Outils et applications numériques, engins robotisés, intelligence artificielle : il s’agit de mobiliser toutes les ressources, notamment celles de la communauté technologique mondiale.

People simulating sneezing into their elbows.

Les Nations Unies et leurs agences travaillent en partenariat avec les pays pour répondre à la pandémie de COVID-19. Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le fort soutien exprimé envers l'Afrique lors de la récente réunion des pays du G20 doit être accéléré car, même si les chiffres en Afrique sont encore relativement faibles, ils sont néanmoins en augmentation. Parmi les 47 pays de la Région Afrique de l’OMS, près de 60% signalent des cas de COVID-19 à plusieurs endroits, notamment  dans les zones rurales qui n’ont souvent pas les ressources des centres urbains.

Test tube labelled COVID-19

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS), l'agence sanitaire des Nations Unies, joue un rôle crucial dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, depuis que les premiers cas ont été identifiés dans la ville chinoise de Wuhan en décembre. Son Directeur général, Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, a présenté cinq moyens par lesquels l'agence mène la riposte mondiale : en aidant les pays à se préparer et à réagir, en fournissant des informations fiables et précises, en veillant à ce que les fournitures vitales parviennent aux travailleurs de santé, en assurant des formations et en aidant à la recherche d'un vaccin.

Woman receiving bottle water.

 « Cette crise exige ce qu'il y a de mieux dans l'humanité, avec des principes éthiques comme boussole », souligne la Directrice générale de l’UNESCO, préoccupée par les menaces potentielles à l’égard des plus vulnérables en matière de droits de l'homme, de vie privée et de normes éthiques. Des experts de l’UNESCO ont publié une déclaration pour guider les décideurs politiques et informer le public sur les considérations éthiques essentielles qui doivent être prises en compte dans la lutte mondiale contre cette pandémie.

Two computer monitors are in view: one with a map and corresponding local COVID data; the other has an image of the UN Secretary-General delivering a speech whilst next to him is a screen shot of the COVID virus.

Les Nations Unies ont besoin de deux milliards de dollars afin de protéger des millions de personnes et d’empêcher le nouveau coronavirus de refaire le tour du monde. Une approche globale est la seule façon de lutter contre le COVID-19, a souligné l’ONU, lors du lancement de ce plan de réponse humanitaire mondial coordonné.

WHO and public health experts are deep in discussion whilst one writes notes. They are dressed in head-to-toe protective gear including face masks.

Face à la pandémie de COVID-19 dans le monde, les équipes de pays des Nations Unies renforcent leur soutien aux autorités nationales, tout en apportant leur appui aux intervenants de première ligne et en aidant les pays vulnérables à renforcer leur infrastructure de santé. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS), en collaboration avec ses partenaires, fait en sorte que les fournitures essentielles, notamment les équipements de protection, parviennent aux professionnels qui soignent les patients dans les services.

UNHCR staff in the field

Quelque 70 millions d’enfants, de femmes et d’hommes déracinés par les guerres et la persécution comptent parmi les personnes les plus exposées au coronavirus. Le HCR recherche aujourd’hui 255 millions de dollars pour son action urgente visant à réduire le risque et à atténuer l’impact de la propagation de l’épidémie dans ces communautés vulnérables.

hand holding up box of medicine in front of building

La responsable de la mobilisation de la communauté au sein du bureau de pays de l’ONUSIDA en Chine, Liu Jie, est habituée à recevoir des appels à toute heure du jour et de la nuit. À cause de l’épidémie de COVID-19 en Chine, toute l’équipe s’active pour aider les personnes vivant avec le VIH à continuer d’obtenir leur traitement, en particulier dans la province du Hubei où la pandémie s’est déclarée. Mme Liu a toutefois été surprise de recevoir récemment un appel... de Pologne.

men with masks unloading truck

Face aux conséquences sociales et économiques liées au COVID-19 au sein d’un très grand nombre de pays, les Nations Unies mobilisent l’ensemble de son personnel afin d’aider les gouvernements touchés et soutenir les efforts de maîtrise et de prévention de la maladie. Tandis que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) continue de coordonner la lutte contre la pandémie, les équipes de pays de l’ONU, ainsi que ses fonds, agences et programmes, travaillent avec les autorités locales pour appuyer les plans de réponse nationaux.

Kenyan girl

L’accès à des soins de santé est un droit fondamental, au cœur d’une vie digne. Pourtant, de trop nombreuses personnes sont privées d’une bonne santé en raison d’inégalités sociales et économiques.

staff members compete in challenge at UNAIDs headquarters in Geneva

À Genève, un membre du personnel de l’ONUSIDA a réalisé un record dans le cadre d’un MURPH, une épreuve sportive qui consiste à courir 1 mile (1,6 km), faire 100 tractions, 200 pompes et 300 squats avant de courir un nouveau mile - le tout en portant une veste de 10 kilos.