Premier plan de Wole Soyinka, dramaturge, poète et prix Nobel de littérature, alors qu'il lit un poème dans la salle de l'Assemblée générale.
Photo :Photo ONU/Mark Garten
L'écrivain et metteur en scène nigérian Wole Soyinka, Prix Nobel de littérature, lit un poème qu’il a composé et adressé aux enfants du monde, à l'occasion de la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale marquant le trentième anniversaire de l'adoption de la Convention relative aux droits de l'enfant. Photo ONU/Mark Garten

Célébrer l'expression linguistique de notre humanité commune

La poésie réaffirme notre humanité commune en prouvant que les individus, partout dans le monde, partagent les mêmes questions et sentiments. La poésie est le pilier de la tradition orale et, au fil des siècles, a démontré à quel point elle peut communiquer les valeurs les plus profondes de diverses cultures.

En célébrant la Journée mondiale de la poésie le 21 mars, l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) reconnaît la capacité unique de la poésie à refléter l’esprit créatif des individus.

L'un des principaux objectifs de la Journée est de soutenir la diversité linguistique et culturelle de nos sociétés à travers l'expression poétique et d'offrir aux langues qui risquent de disparaître la possibilité de se faire entendre au sein de leurs communautés.

La célébration de la Journée mondiale de la poésie vise également à :

  • encourager un retour à la tradition orale des récitals de poésie ;
  • promouvoir l'enseignement de la poésie ;
  • rétablir un dialogue entre celle-ci et les autres arts tels que le théâtre, la danse, la musique et la peinture ;
  • soutenir les petits éditeurs ;
  • créer une image attrayante de la poésie dans les médias, afin que l'art de la poésie ne soit plus considéré comme une forme d'art dépassée, mais qui permette à la société dans son ensemble de retrouver et d'affirmer son identité.

 

Contexte

Célébrée le 21 mars de chaque année, la Journée mondiale de la poésie rend hommage à l'une des formes d'expression et d'identités culturelles et linguistiques les plus anciennes et précieuses de l'humanité. Pratiquée à travers l'histoire - dans chaque culture et sur chaque continent - la poésie parle à notre humanité et à nos valeurs communes, transformant le plus simple des poèmes en un puissant catalyseur de dialogue et de paix.

La décision de proclamer le 21 mars Journée mondiale de la poésie a été adoptée pour la première fois en 1999, lors de la 30e session de l'UNESCO à Paris. L’objectif premier est celui de soutenir la diversité linguistique à travers l'expression poétique et d’augmenter les chances des langues en danger d’être entendues.

La Journée mondiale de la poésie est l’occasion d'honorer les auteur(e)s de poésie et de promouvoir et pratiquer la lecture, l'écriture et l'enseignement de la poésie, en lui donnant notamment plus de visibilité dans les médias. La poésie continue de rassembler les populations à travers les continents et les générations. 

Message

« En célébrant la poésie aujourd’hui, nous célébrons notre capacité à nous unir pour défendre la biodiversité en tant que « sujet de préoccupation pour l’humanité tout entière » et que partie intégrante du processus de développement international. »

Retrouvez le message intégral de la Directrice générale de l'UNESCO

Aller plus loin


Écoutez le poète chilien Pablo Neruda alors qu'il récite (en espagnol) certains de ses poèmes aux Nations Unies, lors d’une célébration organisée en hommage à sa carrière, en 1972.

Le domaine des « traditions et expressions orales » englobe des formes parlées extrêmement variées, comme les proverbes, les énigmes, les contes et comptines, les légendes, les mythes, les chants et poèmes épiques, les incantations, prières, psalmodies, les chants ou les représentations théâtrales. Ces traditions et expressions orales sont utilisées pour transmettre des connaissances, des valeurs culturelles et sociales et une mémoire collective. Elles jouent ainsi un rôle essentiel pour garder vivantes les cultures, notamment en tant que vecteur du patrimoine culturel immatériel.

 

 Illustration : perspective du bâtiment du Secrétariat de l‘ONU et titre, les journées internationales.

Chaque journée internationale représente une occasion d’informer le public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont aussi l’occasion pour le système des Nations Unies, les pouvoir publics et la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources.