Septième Assemblée de la Journée internationale des femmes et des filles de science

« Équité, diversité et inclusion : tous unis par l’eau »

Les rapports des Nations Unies indiquent que des milliards de personnes n’auront pas accès à de l’eau potable dans leur foyer ou à des services d’hygiène et d’assainissement gérés en toute sécurité d’ici 2030 si les efforts pour les améliorer ne quadruplent pas. Une demande croissante, une mauvaise gestion et l’incapacité à préserver les ressources en eau – autant de phénomènes aggravés par les changements climatiques – sont des défis majeurs, qui nécessitent une nouvelle approche holistique durable pour un alignement des politiques sur l’eau.

La 7e Assemblée de la Journée internationale des femmes et des filles de science, qui se déroule le 11 février 2022 de façon virtuelle depuis le Siège des Nations Unies à New York, vise à reconnaitre le rôle des femmes et des filles dans les sciences, pas seulement en tant que bénéficiaires, mais aussi comme agents du changement, notamment afin d’accélérer les progrès vers la réalisation de l’objectif de développement durable 6 (Alimentation en eau et assainissement).

Cette 7e Assemblée réunit des femmes scientifiques et des experts du monde entier, des représentants de haut niveau des gouvernements, d’organisations internationales et du secteur privé, pour examiner le lien entre l’eau et les trois piliers du développement durable : la prospérité économique, la justice sociale et l’intégrité environnementale.

La réunion permet de présenter et de partager les meilleures pratiques, les stratégies, les solutions appliquées, les expériences pour relever les défis dans la réalisation de l’ODD 6 via l'Initiative Cansu Global Media Room.

Pour la première fois et pour célébrer le 7e anniversaire du mouvement global #February11, les participants assisteront à une performance musicale par Women in Science à un spectacle intitulé « Ebru Water Art Performance ».

La 7e Assemblée est coorganisée par le Royal Academy of Science International Trust (RASIT) et les Missions permanentes auprès des Nations Unies de Chypre, de l’Espagne, du Kenya, du Liban, de Malte, du Maroc, des Philippines, de Pologne, du Portugal, du Qatar, du Rwanda, de Slovaquie, de Slovénie et du Tadjikistan.

Elle est co-parrainée par les Missions permanentes auprès des Nations Unies d’Andorre, d’Antigua et Barbuda, d’Arménie, d’Australie, du Bhoutan, du Chili, de l’Équateur, de Finlande, de Grèce, de Lettonie, du Mexique, du Nigeria, d’Ouzbékistan, de la République de Corée et de San Marin.

L’Union internationale des télécommunications (UIT), la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’UNESCO, ONU-Eau et l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) sont aussi sponsors de cette Assemblée.

Conformément à son engagement vis-à-vis de la Décennie internationale d’action sur l’eau pour le développement durable, le RASIT a lancé un nouveau forum global appelé Cansu Global, qui vise à évaluer le développement durable à travers le prisme de l’eau. Cansu Global fournit des solutions sur mesure aux défis complexes de l’eau dans le monde afin d’atteindre la prospérité économique, la justice sociale et l’intégrité environnementale.

Les États Membres agissent eux aussi. Par exemple, le Portugal et le Kenya organisent un symposium de haut niveau sur l’eau pendant la 2e Conférence des Nations Unies sur les océans (27 juin 1er juillet 2022, Lisbonne). Le Tadjikistan, quant à lui, organise la 2e Conférence internationale de haut niveau de la Décennie internationale d’action sur l’eau pour le développement durable 2018-2028 (Douchanbé, juin 2022).

Afin de promouvoir l'accès et la participation pleine et équitable des femmes et des filles à la science, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution 70/212, faisant du 11 février la Journée internationale des femmes et des filles de science. L’objectif principal de cette journée est de rappeler le rôle essentiel que jouent les femmes et les filles au sein de la communauté scientifique.

Pour de plus amples informations, merci de contacter : info@womeninscienceday.org

Note de cadrage et programme provisoire

 

Dix-sept objectifs de développement durable (ODD) ont été fixés en 2015 et couvrent l’intégralité des enjeux de développement dans tous les pays. « Construire des infrastructures résilientes, promouvoir une industrialisation inclusive et durable et favoriser l'innovation » - objectif 9 des ODD - fait partie des promesses que les nations à travers le monde se sont engagées à tenir, ayant comme l’une de ses cibles le renforcement de la recherche scientifique.

En cette Journée internationale des femmes et des filles de science, participez à la conversation ! Célébrez les femmes et les filles qui changent le monde par l’innovation et appelez à l’action pour favoriser et accroitre leur participation dans les domaines scientifiques.

#WomenInScience!

 

Voir les éditions précédentes