Un avion de ligne sur le tarmac.

Message du Secrétaire général (2020)

L’aviation internationale joue un rôle clé dans les affaires humaines. Elle nous fait découvrir les merveilles de diversité géographique et culturelle de notre monde. Elle nous permet d’apprendre à nous connaître les uns les autres et de nous enrichir mutuellement. Et elle relie les sociétés par les voyages et les échanges mondiaux, faisant progresser l’accès à l’alimentation, à l’éducation et aux soins de santé. Ces bienfaits sont essentiels à la réalisation des objectifs de développement durable dans chaque pays. 

Cette année, la Journée de l’aviation civile internationale est célébrée alors même que la pandémie de COVID-19 a rompu certaines liaisons aériennes internationales, coupant les entreprises de leurs clients, empêchant les touristes de se rendre à certaines destinations et touchant les personnes vulnérables de manière disproportionnée. La pandémie a également perturbé les opérations et les finances des compagnies aériennes et des aéroports du monde entier, menaçant leur capacité d’assurer l’acheminement mondial des médicaments, des vaccins, de l’aide humanitaire et d’autres biens vitaux. 

Les pays doivent agir de toute urgence pour soutenir leur secteur du transport aérien face à ces difficultés. Cependant, ils doivent le faire en tenant compte du climat. Les émissions dues à l’aviation représentent plus de 2 % du total mondial, ce qui la place parmi les dix premiers émetteurs. La relance faisant suite à la pandémie offre en même temps l’occasion d’agir dans le domaine du climat, notamment pour rendre l’aviation mondiale plus résiliente et plus durable, volet clé de l’action menée pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

Je me félicite des engagements récemment pris par les membres de la communauté de l’aviation pour réduire à zéro les émissions nettes. J’invite instamment l’ensemble du secteur à s’engager à atteindre le niveau zéro d’ici 2050 et à élaborer une stratégie conforme à l’Accord de Paris bien avant la conférence sur le climat de l’année prochaine. La coopération entre les pouvoirs publics et l’industrie sera indispensable pour accomplir la transition en temps utile.

L’aviation est un moteur important de notre monde, et elle jouera un rôle prépondérant pour aider la planète à se relever de la pandémie de COVID-19. Veillons à ce qu’elle reçoive le soutien dont elle a besoin pour que toutes les nations puissent rester connectées et unies.
 

 

L’aviation est un moteur important de notre monde, et elle jouera un rôle prépondérant pour aider la planète à se relever de la pandémie de COVID-19. Veillons à ce qu’elle reçoive le soutien dont elle a besoin pour que toutes les nations puissent rester connectées et unies. »

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres