L'aviation civile

En 1944, les délégués de 54 pays se sont réunis dans la grande salle de bal de l’hôtel Stevens à Chicago, à l’invitation des États-Unis d’Amérique.

À cette occasion, ils ont conclu et signé la Convention relative à l’aviation civile internationale, plus couramment connue aujourd’hui sous le nom de « Convention de Chicago », un accord historique qui a permis au système mondial de l’aviation civile de se développer de manière pacifique pour l’ensemble des peuples et des nations du monde. Ce texte a également conduit à la création de l’agence spécialisée qui assure sa supervision depuis lors, à savoir l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

La Journée de l’aviation civile internationale a été établie en 1994 dans le cadre des activités marquant le 50e anniversaire de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). En 1996, au titre d’une initiative de l’OACI et avec l’assistance du Gouvernement du Canada, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté une résolution proclamant le 7 décembre Journée de l’aviation civile internationale dans le système des Nations Unies. Cette résolution rappelle qu’aux termes du préambule de la Convention de Chicago, « le développement futur de l’aviation civile internationale peut contribuer puissamment à faire naître et à maintenir entre les nations et les peuples du monde l’amitié et la compréhension ».

Dans cette résolution, l'Assemblée générale « prie instamment les gouvernements ainsi que les organisations intergouvernementales, internationales, régionales et nationales concernées de prendre les mesures voulues pour observer la Journée de l’aviation civile internationale ».