Une jeune fille de 12 ans de Côte d'Ivoire atteinte d'albinisme, avec son amie.

Message du Secrétaire général 2021

En cette Journée internationale de sensibilisation à l’albinisme, je réaffirme ma solidarité avec les personnes atteintes d’albinisme.

Le thème de cette année est « Forts, envers et contre tout », pour exprimer la résilience et la persévérance qui caractérisent les personnes atteintes d’albinisme, et ce qu’elles sont capables de réaliser, envers et contre toutes les idées fausses, la discrimination et la violence. 

En dépit de ces obstacles à leur bien-être et à leur sécurité, les dirigeants des organisations qui les représentent restent attelés à la tâche pour soutenir les plus vulnérables.

Je trouve encourageant que les personnes atteintes d’albinisme prennent de plus en plus la place qui leur revient dans les plateformes de prise de décision du monde entier, ce qui conduit à des engagements significatifs comme le plan d’action sur l’albinisme en Afrique.

Et je salue le travail réalisé par l’Experte indépendante des Nations Unies sur l’albinisme en faveur des droits des personnes concernées.

Cependant, il reste beaucoup à faire.

Il est impératif, notamment, de démystifier cette maladie et de mettre un terme, une fois pour toutes, à la discrimination. 

Je saisis cette occasion pour en appeler à tous les pays et à toutes les communautés afin qu’ils protègent et respectent les droits humains de toutes les personnes atteintes d’albinisme et leur apportent le soutien et les soins dont elles ont besoin.

 

Je trouve encourageant que les personnes atteintes d’albinisme prennent de plus en plus la place qui leur revient dans les plateformes de prise de décision du monde entier.

António Guterres