Contexte

La proclamation de la Journée

L’Assemblée générale, reconnaissant l’importance de faciliter l’accès au microfinancement et au crédit, a proclamé le 27 juin Journée des microentreprises et des petites et moyennes entreprises (A/RES/71/279). L’objectif est d’encourager les États Membres à faciliter la célébration de la Journée afin d’attirer l’attention du public et des actions pour soutenir les petites entreprises.

La résolution a été présentée par la délégation de l'Argentine, coparrainée par 54 États Membres et adoptée à l'unanimité par les 193 membres de l'Assemblée générale le 6 avril 2017.

Définition des micro, petites et moyennes entreprises

Les critères pour identifier la taille d’une entreprise dépendent du pays. Comme point de référence, la Commission européenne a établi différentes catégories, basées sur le nombre de salariés de la société et sur son chiffre d’affaires ou son bilan :

  • microentreprise: elle emploie moins de 10 personnes et son chiffre d’affaires annuel (montant d’argent perçu à une période donnée) ou son bilan (état des actifs et des passifs de la société) n'excède pas 2 millions d’euros,
  • petite entreprise: elle emploie moins de 50 personnes et son chiffre d’affaires ou son bilan n'excède pas 10 millions d’euros,
  • moyenne entreprise: elle emploie moins de 250 personnes et son chiffre d’affaires n'excède pas 50 millions d’euros ou son bilan n'excède pas 43 millions d’euros.

Ces critères peuvent varier selon de nombreux facteurs, tels que la culture de l’entreprise, la taille de la population du pays, l’industrie et le niveau d’intégration économique internationale.