« En cette Journée internationale pour la sensibilisation au problème des mines, réaffirmons notre détermination à enrayer les horreurs causées par les mines terrestres et à aider celles et ceux qui en ont été victimes. » — António Guterres, Secrétaire général de l'ONU

Terrain et maison en sécurité

La Journée internationale pour la sensibilisation au problème des mines et l'assistance à la lutte antimines est l'occasion d'attirer l'attention sur les besoins des victimes des mines et des restes explosifs de guerre. Les États Membres, la société civile et l'ONU doivent s'employer à créer les conditions législatives, sociales et économiques permettant aux survivants de jouir de leurs droits et de jouer un rôle productif au sein de la société.

Les États Membres sont également encouragés à ratifier tous les instruments relatifs au désarmement, au droit humanitaire et aux droits de l'homme qui concernent les mines antipersonnel, les restes explosifs de guerre et les personnes ayant survécu aux effets dévastateurs de ces engins.

Le 8 décembre 2005, l'Assemblée générale a proclamé le 4 avril Journée internationale pour la sensibilisation au problème des mines et l'assistance à la lutte antimines [A/RES/60/97].

Depuis plus de 20 ans, le Service de lutte antimines de l'ONU (UNMAS)  concentre son action sur les besoins des populations affectées, avec une attention particulière sur les menaces posées par les engins explosifs pour les civils, les soldats de la paix et les travailleurs humanitaires.

L'UNMAS se mobilise pour sauver des vies, ainsi que pour faciliter le déploiement des missions de l'ONU et l'acheminement de l'aide humanitaire.

Chaque année, l'UNMAS organise une exposition multimédia au Siège des Nations Unies à New York afin de sensibiliser le public aux menaces causées par les mines, les restes explosifs de guerre et les engins explosifs improvisés. Avec ses partenaires, UNMAS dévoilera une exposition de photos présentant la campagne « Safe Ground » (terrain sécurisé), visant à promouvoir le lien entre l’action antimines, le sport et les Objectifs de développement durable en illustrant comment le remplacement des champs de mines par des terrains de jeu peut rassembler les communautés et sensibiliser le public à la question des victimes et des survivants d'un conflit armé.

Les programmes d’action antimines de plusieurs pays, comme le Soudan du Sud, le Liban et la Colombie, organiseront des manifestations en lien avec cette campagne.

Des exemples d'événements qui seront organisés :

  • État de Palestine : tournoi de football à Gaza.
  • Chypre : l’UNMAS effectuera un dernier « nettoyage » de la zone tampon qui viendra ensuite utilisée par ce dernier et l'UNFICYP (Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre) pour la construction d'une installation sportive.
  • Somalie : match de football.
  • Irak : course sur route.