Historique

La Journée mondiale du livre et du droit d'auteur a été proclamée pour la première fois par l'UNESCO le 23 avril 1995. Célébrée par un nombre croissant de partenaires, cette Journée a depuis son lancement démontré combien elle constituait une occasion importante de réflexion et d'information autour d'une thématique sensible.

Elle est célébrée dans plus de cent pays, par des millions de personnes réunies autour de centaines d'associations, d'écoles, d'organismes publics, de groupements professionnels et d'entreprises privées. Au cours de cette longue période, la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur a permis de gagner à la cause du livre et du droit d'auteur un nombre considérable de personnes de tous les continents et de tous les horizons culturels. Cette Journée leur a permis de découvrir, de valoriser et d'approfondir une multitude d'aspects inhérents au monde de l'édition: le livre comme vecteur de valeurs et de savoirs, et comme dépositaire de patrimoine immatériel; le livre comme fenêtre sur la diversité des cultures et outil de dialogue; le livre comme source de richesse matérielle et œuvre de créateurs protégés par le droit d'auteur. Tous ces aspects ont fait l'objet de très nombreuses initiatives de sensibilisation et de promotion, qui ont eu un impact réel. Il n'en faut pas moins poursuivre les efforts sans relâche.

Depuis l'année 2000, la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur a donné naissance à une autre initiative issue des organisations professionnelles, qui reçoit le concours de l'UNESCO et l'appui des États: la Capitale mondiale du livre . Une ville est ainsi choisie chaque année qui s'engage à poursuivre par des initiatives propres l'élan impulsé par la célébration de la Journée jusqu'à celle de l'année suivante. Presque toutes les régions du monde se sont déjà engagées, à tour de rôle, dans ce processus, qui transforme ainsi la célébration du livre et du droit d'auteur en une activité pérenne, afin que le rayonnement géographique et culturel du livre s'étende encore davantage.

Au cours des dernières années, la Journée mondiale a montré qu'elle pouvait être symbolique pour le lancement de grandes opérations de soutien, notamment en Amérique latine et en Afrique.