L'amélioration des infrastructures de transport actif : un investissement nécessaire

Les besoins des piétons et des cyclistes en termes de mobilité continuent d’être globalement négligés dans les villes, alors que ceux-ci représentent souvent la majorité des citoyens. C’est ce que déclare le Rapport Annuel « Share the Road » (Partagez la route) de 2018. 

Or, investir davantage dans les besoins des piétons et des cyclistes reste crucial pour atténuer l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre due à l’accroissement de la population, et donc pour améliorer la qualité de l’air. Il s’agit aussi d’un moyen avéré pour renforcer la sécurité routière et pour réduire la pauvreté.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), des infrastructures plus sûres pour la marche et le cyclisme permettraient notamment d’assurer l’équité en matière de santé. En effet, pour les communautés urbaines les plus pauvres la marche et le vélo constituent des moyens de transport plus économiques pour se déplacer ; si encouragés, ils peuvent avoir aussi d’importants bénéfices sur la santé, car permettant de réduire le risque de maladie cardiaque, d’accident vasculaire cérébral, de certains cancers, de diabète et même de décès.

L'amélioration de la sécurité du transport urbain actif n’est donc pas seulement bénéfique pour l’environnement et la santé, mais est aussi équitable et rentable.

Pourquoi consacrer une Journée à la bicyclette?

  • La bicyclette est un moyen de transport simple et abordable.
  • Durable et respectueuse de l'environnement, elle peut être un outil du développement et un moyen non seulement de transport mais encore d'accès à l'éducation, aux soins de santé et au sport.
  • Elle donne à son utilisateur une conscience immédiate de son environnement.
  • Elle porte enfin un message positif favorisant la consommation et la production durables.

La Journée mondiale de la bicyclette vise à encourager les États Membres à accorder à la bicyclette une place particulière dans les politiques et programmes de développement, mais également à améliorer la sécurité routière grâce à des infrastructures de transport adaptées. Cette Journée est également l'occasion d'inviter chacun d'entre nous à privilégier et à préconiser l'utilisation de la bicyclette pour promouvoir le développement durable, enrichir l'éducation, notamment physique, des enfants et des jeunes, promouvoir la santé, prévenir les maladies, promouvoir la tolérance, la compréhension et le respect mutuels et faciliter l'insertion sociale et une culture de paix.

La première Journée mondiale de la bicyclette fut célébrée le 3 juin 2018.