Journée internationale de commémoration des victimes de l'esclavage et de la traite transatlantique des esclaves

Pendant plus de 400 ans, plus de 15 millions d'hommes, de femmes et d'enfants ont été victimes de la dramatique traite transatlantique des esclaves, l'un des chapitres les plus sombres de l'histoire humaine.

Vue d'ensemble de la traite des esclaves hors Afrique
Vue d'ensemble de la traite des esclaves hors Afrique, 1500-1900. David Eltis and David Richardson, Atlas de la traite transatlantique des esclaves (New Haven, 2010) / Cliquer pour agrandir l'image

Le 17 décembre 2007, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé dans sa résolution [62/122] le 25 mars comme Journée internationale de célébration du bicentenaire de l'abolition de la traite transatlantique des esclaves.

La résolution invite également les États Membres à élaborer des programmes éducatifs pour enseigner et inculquer aux générations futures, y compris par le biais des programmes scolaires, les leçons, l'histoire et les conséquences de l'esclavage et de la traite des esclaves.

Célébrée le 25 mars de chaque année, la Journée internationale de commémoration des victimes de l'esclavage et de la traite transatlantique des esclaves est l'occasion de rendre hommage à ceux qui ont souffert et sont morts aux mains du système cruel de l'esclavage.

Cette journée internationale a également pour but de sensibiliser le public aux dangers actuels du racisme et des préjugés.

En savoir plus sur la Journée et sur la traite transatlantique


Carte des flux de déportation, 15e-16e siècles
Carte des flux de déportation, 17e siècle
Carte des flux de déportation, 18e siècle
Carte des flux de déportation, 19e siècle

© UNESCO, Carte de la Route de l'esclave


Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition

Dans la nuit du 22 au 23 août 1791, des hommes et des femmes arrachées à l’Afrique et mis en esclavage se sont insurgés contre le système esclavagiste pour obtenir la liberté et l’indépendance d’Haïti, obtenue en 1804. Cette révolte a marqué un tournant dans l’histoire humaine, dont l’impact fut considérable pour l’affirmation de l’universalité des droits humains, dont nous sommes tous redevables.

En 1997, l'UNESCO a désigné le 23 août Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition afin de rendre hommage à tous ces combattants de la liberté, et perpétuer en leur nom l’enseignement de cette histoire et les valeurs qu’elle porte. L’aboutissement de ce combat, mené par les esclaves eux-mêmes, est une source inépuisable d’inspiration pour lutter aujourd’hui contre toutes les formes de servitude, le racisme, les préjugés, les discriminations raciales et les injustices sociales hérités de l’esclavage.

A travers son projet La Route de l’esclave, lancé en 1994, l’UNESCO entend contribuer à une meilleure compréhension des causes et des modalités d’opération de l’esclavage et de la traite négrière ainsi que des enjeux et des conséquences de l’esclavage dans le monde. Par des recherches, l’élaboration de documents pédagogiques, la préservation des archives, des traditions orales et des sites de mémoire relatifs à l’esclavage, ce projet cherche à contribuer à une meilleure compréhension de l’impact de cette histoire tragique pour notre monde contemporain, met en évidence les transformations mondiales et les interactions culturelles et contribue donc à un dialogue interculturel.

Plus d'informations :