A propos du développement

A propos du développement
 
 

Mandat

L'un des principaux objectifs de l'ONU consiste à promouvoir le relèvement des niveaux de vie, le plein emploi et des conditions de progrès économique et social et de développement. Les organismes des Nations Unies consacrent 70 % de leurs activités à la réalisation de cet objectif. La conviction, que l'élimination de la pauvreté et l'amélioration des conditions d'existence des peuples du monde entier sont indispensables à l'instauration des conditions requises pour établir une paix durable dans le monde, guide l'activité de l'ONU dans ce domaine.

L'ONU dispose d'atouts majeurs pour promouvoir le développement. Elle est présente dans le monde entier et ses activités portent sur l'ensemble des secteurs économique et social et sur celui des secours d'urgence. Elle ne représente aucun intérêt national ou commercial particulier. Quand de grandes décisions de politique sont prises, tous les pays, riches et pauvres, peuvent faire entendre leur voix.

Définition d'un programme d'action

L'ONU a joué un rôle crucial dans l'élaboration d'un consensus international sur l'action en faveur du développement. A partir de 1960, l'Assemblée générale a contribué à définir des priorités et des objectifs dans le cadre d'une série de stratégies internationales de développement portant sur des périodes de 10 ans. Bien qu'axées sur des sujets de préoccupation particuliers, ces stratégies ont constamment souligné la nécessité de progrès touchant tous les aspects du développement social et économique. L'ONU continue de formuler de nouveaux objectifs dans des domaines clefs tels que le développement durable, la promotion de la femme, le respect des droits de l'homme, la protection de l'environnement et la bonne gouvernance, et d'élaborer des programmes en vue de leur réalisation.

Lors du Sommet du Millénaire en septembre 2000, les dirigeants du monde entier ont adopté la Déclaration du Millénaire qui fixe, dans un certain nombre de domaines - lutte contre la misère et la faim; universalité de l'enseignement primaire; promotion de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes; réduction de la mortalité infantile; amélioration de la santé maternelle; lutte contre le VIH/sida, le paludisme et d'autres maladies; et protection de l'environnement - un certain nombre d'objectifs quantifiables à atteindre d'ici à 2015, et notamment: réduire de moitié la proportion de la population mondiale dont le revenu est inférieur à un dollar par jour; garantir à tous les enfants du monde un cycle complet d'études primaires; éliminer toutes les inégalités d'accès entre filles et garçons à tous les niveaux d'éducation; et réduire considérablement la mortalité infantile tout en améliorant la santé maternelle.

Aide au développement

Les organismes des Nations Unies œuvrent de diverses façons à la promotion d'objectifs économiques et sociaux.

Les mandats des institutions spécialisées (dont on trouvera la liste ci-dessous) couvrent pratiquement tous les domaines de l'activité économique et sociale. Ces institutions offrent une assistance technique et d'autres formes d'aide pratique aux pays du monde entier. En coopération avec l'ONU, elles aident à formuler des politiques, à définir des normes et des directives, à promouvoir l'appui nécessaire et à mobiliser des fonds.

La Banque mondiale, par exemple, a accordé en 2001 plus de 17 milliards de dollars de prêts à plus de 100 pays en développement

Le Conseil de coordination des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies (CCCS), qui comprend le Secrétaire général de l'ONU et les chefs de secrétariat des institutions spécialisées, des fonds et des programmes, de l'Agence internationale de l'énergie atomique et de l'Organisation mondiale du commerce, assure une coordination étroite entre l'ONU et les institutions spécialisées.

Les programmes et fonds des Nations Unies exécutent, sous l'autorité de l'Assemblée générale et du Conseil économique et social, les mandats définis par l'ONU dans les domaines économique et social. Pour renforcer la coopération entre ces organes, le Secrétaire général a créé, en 1997 le Groupe des Nations Unies pour le développement, comprenant les fonds et programmes compétents.

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), principal fournisseur multilatéral de fonds pour le développement humain durable dans le monde, prend une part active à la réalisation des objectifs de développement énoncés dans la Déclaration du Millénaire.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) est le principal organisme des Nations Unies qui s'occupe de la survie à long terme, de la protection et du développement des enfants. Les programmes qu'il exécute dans quelque 160 pays, régions et territoires sont axés sur la vaccination, les soins de santé primaires, la nutrition et l'éducation de base.

De nombreux autres programmes des Nations Unies cherchent à promouvoir le développement, en partenariat avec les gouvernements et les organisations non gouvernementales.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) est la plus importante organisation internationale fournissant une aide alimentaire, à la fois au titre des secours d'urgence et des programmes de développement.

Le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) est le plus important fournisseur international d'aide en matière de population.

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) encourage l'application de pratiques environnementales rationnelles dans le monde entier, tandis que le Centre des Nations Unies pour les établissements humains (Habitat) apporte une assistance aux personnes qui vivent dans des logements insalubres.

La Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) s'efforce de promouvoir le commerce international. Elle travaille également en collaboration avec l'Organisation mondiale du commerce (OMC), qui est une entité distincte, pour favoriser les exportations des pays en développement, avec l'aide du Centre du commerce international.

Mise en commun des ressources

Les organismes des Nations Unies cherchent de plus en plus à conjuguer leurs efforts pour faire face à des tâches complexes qui relèvent du domaine de compétence de plusieurs organisations et auxquelles aucun pays ne peut s'attaquer isolément.

Dans le cadre du Programme commun des Nations Unies sur le sida, huit organismes et programmes des Nations Unies œuvrent de concert pour lutter contre une épidémie qui a frappé plus de 57 millions de personnes dans le monde. L'Initiative spéciale du système des Nations Unies pour l'Afrique, lancée en 1995, qui porte sur 10 ans, fait intervenir pratiquement tous les organismes des Nations Unies dans le cadre d'un programme commun d'un montant de 25 milliards de dollars visant à assurer des services d'éducation de base, de santé et de sécurité alimentaire en Afrique. Le Fonds pour l'environnement mondial, fonds de 3,5 milliards de dollars administré par le PNUD, le PNUE et la Banque mondiale, aide les pays en développement à exécuter des programmes dans le domaine de l'environnement.

En 1998, l'UNICEF, le PNUD, la Banque mondiale et l'OMS ont uni leurs efforts, pour lancer une nouvelle campagne contre le paludisme, qui fait plus d'un million de victimes par an. Des initiatives conjointes visant à généraliser la vaccination et à mettre au point de nouveaux vaccins ont recueilli l'appui de chefs d'entreprises, de fondations philanthropiques, d'organisations non gouvernementales et de gouvernements, ainsi que de l'UNICEF, de l'OMS et de la Banque mondiale.

(Source: l'ONU en bref)