Alors que le monde continue d’affronter la pandémie de Covid-19, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé jeudi à garantir la participation des jeunes à l’édification d’un monde fondé sur un développement inclusif, juste et durable pour toutes et tous.

Il a lancé cet appel à l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse, célébrée chaque année par les Nations Unies le 12 août.

« Les jeunes sont le fer de lance des efforts visant à édifier un avenir meilleur pour l’humanité », a dit le chef de l’ONU dans un message vidéo.

Selon lui, la pandémie de Covid-19 montre combien les changements auxquels aspire la jeunesse sont nécessaires. « Et les jeunes doivent être pleinement associés à ces changements », a-t-il insisté.

Cette année, la Journée internationale de la jeunesse est l’occasion de mettre un coup de projecteur sur les solutions mises au point par de jeunes innovateurs et innovatrices pour pallier les carences des systèmes alimentaires.

« Ces solutions permettent de lutter contre les inégalités en matière de sécurité alimentaire, la perte de biodiversité et diverses menaces pesant sur notre environnement, entre bien d’autres choses », a noté le Secrétaire général.

Selon lui, « cette énergie, cette créativité, cet engagement s’illustrent également dans bien d’autres domaines, de l’égalité des genres à l’éducation, en passant par la formation professionnelle ».

Mais le chef de l’ONU a prévenu que les jeunes n’y arriveront pas seuls et qu’ils ont besoin d’alliés « qui veillent à ce qu’ils soient consultés, inclus et compris ».

Festival de l’innovation

Pour marquer la Journée, le Bureau de l'Envoyée du Secrétaire général pour la jeunesse organise jeudi et vendredi le festival de l'innovation #YouthLead. Il s’agit de célébrer des solutions innovantes menées par les jeunes pour la réalisation des Objectifs de développement durable et le redressement face à la pandémie de Covid-19. 

L'événement réunit de jeunes innovateurs et créateurs de solutions ainsi que des bureaux des Nations Unies, des décideurs et des leaders de l'industrie pour des conversations sur la façon de façonner un avenir axé sur des solutions. Les sessions portent sur six domaines thématiques : santé et bien-être ; action climatique et biodiversité ; autonomisation économique et emploi; technologie numérique ; sécurité alimentaire; et éducation.

« Les jeunes d'aujourd'hui sont nés avec le numérique et contribuent régulièrement à la résilience de leurs communautés, en proposant des solutions innovantes, en favorisant le progrès social et en inspirant un changement politique transparent et inclusif », a déclaré Jayathma Wickramanayake, l'Envoyée du Secrétaire général pour la jeunesse. « À maintes reprises, nous voyons des jeunes en première ligne pour développer de nouvelles solutions et devenir des piliers de leurs communautés, malgré des défis multidimensionnels dans leur vie quotidienne ».

Elle a toutefois noté que, malgré la croissance rapide de la technologie et de l'innovation numériques, de nombreux jeunes innovateurs issus des communautés les plus vulnérables et marginalisées continuent d'être laissés pour compte.

Source: ONU Info