20 juillet 2020 — Depuis la mi-mars, le Siège de l'ONU n’accueillait plus que 200 à 300 personnes par jour au maximum, la grande majorité du personnel de l'Organisation travaillant à distance en raison de la pandémie de COVID-19.

Ce lundi 20 juillet marquait l’entrée en vigueur de la phase 1, première étape du retour progressif du personnel dans les locaux des Nations Unies.  A cette occasion, l'occupation maximale devait passer à environ 400 personnes, soit environ 10% de ce qu’elle est en temps normal.  Le complexe onusien a pour cela été préparé dans les moindres détails.  

La semaine dernière, Masayoshi Suga, attaché de la Section de couverture des réunions, au Département de la communication globale (DCG), a visité ces locaux où il n’était plus revenu depuis quatre mois.  Il a pu visualiser les mesures sanitaires et de sécurité mises en place pour la phase 1.

Voici, étape par étape, le récit de son expérience, de l'entrée à la sortie du Siège, avec le reportage de Manuel Elias, du Service photographique de l’ONU.

 

Man looks at a sign by a gated entrance.

« Il fait bon être de retour.  Ce que j’ai tout de suite remarqué, c’est le dispositif de sécurité lié à la COVID-19, à l'entrée du personnel sur la 42e Rue. »

 

Man lowers his facemask in front of a Security Officer

« Il m’a été demandé de retirer mon masque et de présenter mon laissez-passer de l’ONU en cours de validité afin de confirmer mon identité. »

 

Man crosses a security gate

« Aucune file d'attente. En glissant mon laissez-passer sur le lecteur, j’ai satisfait aux exigences de sécurité de l’ONU. J’ai ensuite franchi les portes laissées ouvertes pour permettre une entrée sans contact. »

 

Man walks towards UN Secretariat.

« J'ai suivi le sens de circulation - unique pour entrer comme pour sortir - en direction du bâtiment du Secrétariat, un immeuble très haut et inébranlable face à la tempête de la COVID-19, tout comme l'Organisation qui fête cette année ses soixante-quinze ans. »

 

Man stops at a handwashing-station.

« J’ai tourné à droite pour rejoindre la nouvelle entrée du complexe, puis j’ai emprunté le couloir qui relie le bâtiment de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld au Secrétariat. Avant d’entrer, j’ai croisé une autre nouveauté : une station de lavage des mains. »

 

Man passes through entrance of UN Secretariat.

« Pas de porte tournante à cette nouvelle entrée latérale, qui est elle aussi sans contact. C'était la première fois de ma carrière à l’ONU que je franchissais cette porte. »

 

Man walks across a checkered floor

« J'ai suivi les autocollants unidirectionnels apposés dans le hall du Secrétariat, tout en admirant, à travers la baie vitrée, la vue dominante sur l'East River et Long Island City. »

 

A sticker on the floor indicates social distancing.

« Des signes invitant à la distanciation physique ont été soigneusement placés dans tout l’immeuble. Sur le sol brillant, j’aperçois mon reflet, un rappel du travail effectué par les collègues chargés de l’entretien des locaux. Merci. »

 

Man approaches an elevator bank.

« Je dois avoir le visage couvert pour tous mes déplacements dans les espaces publics du bâtiment, y compris les ascenseurs qui n’accueillent que deux personnes au maximum. »

 

Man walks through an office hallway.

« Je sors de l'ascenseur à un étage où les espaces de travail sont flexibles. Les règles de circulation à sens unique s'appliquent ici aussi. »

 

Sticker on a table indicates social distancing.

« Dans les salles de réunion, des signes rappellent la consigne d'éloignement physique. A l’extérieur, des panneaux indiquent le taux d'occupation maximal. Cependant, aucune réunion ‘en personne’ n'est autorisée pendant la phase 1. »

 

Man walks through an open space office.

« Circulation à sens unique à nouveau, maintenant sur le côté est du bâtiment. Aucun poste de travail ne peut être utilisé sur le côté ouest du bâtiment, où l'espace est trop étroit. »

 

Chair on its side under a desk.

« Les chaises qui ne doivent pas être utilisées ont été attachées sous les bureaux pour assurer une distance physique pendant le travail. Là encore, la signalétique rappelle les consignes. »

 

Man wiping down a phone.

« Des produits de nettoyage sont disponibles dans les zones communes. J’ai utilisé des lingettes désinfectantes pour nettoyer l’équipement de mon bureau au début et à la fin de ma journée. » 

 

Man sitting at a desk in an open desk space.

« Éloignement physique oblige, personne n’est assis à côté ou en face de vous.  Il n'est donc pas nécessaire de porter un masque à son poste de travail. Le bureau est relativement vide et devrait rester ainsi pendant la phase 1. »

 

A focus space in an open office space.

« Il y a suffisamment d’espace pour maintenir une distance physique avec ses collègues. La climatisation est agréable et le système de ventilation et réglé pour maximiser la circulation de l’air extérieur dans le bâtiment. En milieu de journée, 100% de l’air extérieur est insufflé à travers le bâtiment pendant environ 30 minutes, tandis que la température est maintenue à un niveau confortable. L’opération est répétée tous les soirs pendant une heure complète. »    

 

Man looks inside the refrigerator.

« N'oubliez pas de toujours couvrir votre visage lorsque vous quittez votre espace de travail pour vous rendre en cuisine, aux toilettes ou partout ailleurs dans le bâtiment. Les cafétérias et les cafés sont fermés. Apportez votre déjeuner ! »

 

Snack machine in the dark.

« Sinon, des en-cas sont disponibles dans les distributeurs automatiques. »

 

Legs walking along an arrow.

« Soyez attentif aux panneaux et suivez les flèches pour croiser un minimum de personnes. »

 

Man walks through glass doors into an elevator bank.

« Ma journée terminée, je suis sorti par une autre porte, ouvert elle aussi. » 

 

Man stands in front of UN Secretariat entrance.

« Une fois au rez-de-chaussée, j’ai rejoint la Première Avenue en suivant le sens unidirectionnel. Tous mes remerciements aux collègues qui exercent des fonctions sur place, au Siège et dans les autres sites des Nations Unies à travers le monde. »