Vue éloignée du Centre international de Vienne le 1er septembre 1979.
Vue éloignée du Centre international de Vienne le 1er septembre 1979.Photo ONU

Conférence des Nations Unies pour l’adoption d’une convention contre le trafic illicite des stupéfiants et des substances psychotropes du 25 novembre au 20 décembre 1988, Vienne.

Contexte

L'utilisation des substances psychotropes

En 1988, la Convention des Nations Unies contre le traffic illicite de stupéfiants et de substances psychotropes, fournit des mesures pragmatiques contre le trafic de stupéfiants, notamment des provisions contre le blanchiment d'argent et le détournement de précurseurs chimiques. Elle prévoit une coopération internationale par le biais de livraisons contrôlées et de transmissions de poursuites.

Cette convention vient s'ajouter à la Convention unique sur les stupefiants de 1961 telle que modifiée par le protocole de 1972 et à la Convention de 1971 sur les substances psychotropes. Ces trois traités internationaux relatifs au contrôle des drogues se renforcent, se complètent et sont encore des traités de référence utilisés à ce jour.